[CONCOURS] Une jolie petite robe printannière à gagner

Chose promise, chose due !

Pour l’anniversaire du blog, j’ai souhaité VOUS gâter. Aussi, j’ai cherché des petites choses autour de moi qui pourraient vous plaire et que je pourrai vous faire gagner.

Et voilà qu’au cours d’une brocante à laquelle je participe de temps en temps, j’ai découvert cette adorable petite robe fleurie, réversible et donc doublée en tissu rose, avec des boutons pressions aux épaules, pour les minies-jolies de 18 et 24 mois. A 18 mois, la robe arrive aux mollets. A 24 mois, elle tombe au dessus du genou (un peu comme une tunique). Elle est neuve, je précise ! Elle est en coton. Et c’est du fait-main par une petite dame âgée du coin.

Regardez donc cette petite merveille…

RobeHDM2

RobeHDM1

Si elle vous plaît, je vous propose de la gagner en participant à un tirage au sort qui sera effectué ce samedi 30 avril à midi (12h). Pour bien faire, il vous suffit :

  • d’être abonné(e) à mon blog ici et/ou sur l’un de vos réseaux sociaux,
  • de commenter cette publication sur l’un de vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Hellocoton) et/ou de me laisser un commentaire sous cet article.
  • de résider en France ou en Belgique.

Facile hein ! 😉

Je vous communiquerai le résultat du tirage au sort en édit de ce billet au plus tard le dimanche 1er mai à 10h.

Alors bonne chance à tous et toutes ! Et bonne semaine ❤

*********

EDIT : La gagnante de ce concours est Sandrine Noël.

Merci à tous et toutes pour votre participation. Un autre concours va être prochainement lancé. Restez connecté(e)s.

Happy #2 !

Et voilà le blog a 2 ans !

13105924_10154827617079937_1244645739_o

Ça rock baby !

Il grandit bien, il va bien. Il s’épanouit doucement mais sûrement avec quelques changements récents qui vous aurez peut-être notés. On fait le point ?

1. Alors d’abord, il y a eu le logo :

logoHDMrectangle1

Tadam !

2. Ensuite, il y a eu les headers des rubriques :

3. Des rubriques aux contenus simplifiés pour visualiser rapidement le contenu de chaque billet, exemple pour la rubrique « Les bidouilles à bibi. » :

rubriquesHDM

4. Des catégories réduites et clarifiées :

categoriesHDM

5. Et de nouveaux sujets traités « Education – Sortie – Parentalité », exemples :

Quel chantier n’est-ce-pas ! 😀

Le truc c’est que j’ai tellement de choses à partager qu’il fallait que j’organise un peu mieux tout ça, pour moi, pour vous, dans un cadre accueillant et bienveillant.

Et puis, vous l’aurez sûrement compris, 2016 marque un tournant important dans ma vie. C’est l’année de grands événements :

Et pour ces différentes raisons, j’avais besoin de repenser mon blog un peu plus à mon image, à mes ressentis, à ma vie. Un univers doux, coloré, joyeux, une bulle de plénitude et de sérénité. J’espère que cela vous plaît. J’espère que vous y êtes bien et que nous aurons encore de très bons moments à partager.

Deux ans donc, les fameuses « Terrible Two » ou « Tender Two » en ce qui me concerne.

Je souhaite profiter de cette occasion pour vous dire encore une fois MERCI ! Oui merci du fond du coeur à vous tous qui me suivez, lisez, likez, commentez… Vous êtes tellement ADORABLES que je souhaite vous gâter prochaînement avec quelques petites surprises de mon cru et j’espère aussi d’ailleurs.

Alors restez connectés car on commence dès cet après-midi avec une jolie surprise pour les petites filles ! 😉

cadeauHDM

Et passez une excellente journée.

13105849_10154827623039937_1831081493_o

Le jour où mes stats ont explosé…

19 février 2016.

J’ai rien compris tellement les choses sont allées vite ! Il est 19h et vous avez été aujourd’hui exactement 1 756 visiteurs à venir faire un tour sur mon blog.

statsHumeurdemoutard

Et pourquoi ce pic ?

A cause de mon petit DIY « Le mangeur de colère© » publié hier. Une idée d’objet pour apaiser les petits dont j’ai eu l’idée en 2013 (lorsque mon fils avait 18 mois) et dont j’ai ensuite re-fabriqué une version plus « instagramable » pour mon fiston lorsqu’il avait 3 ans [c‘est le requin mangeur de lettres d’Elisa du blog Et Dieu Créa qui m’a inspirée pour cette version].

Et voilà, vous avez été très nombreux à liker ce dévoreur de soucis, à le partager sur vos réseaux sociaux [Merci à Claire RC, Véronique Skrotzky, Cindy Julien de Facebook, et aussi à Le Petit monde de youchrisBébé Chat’stucesPanda Family, Babylone Harmonie et tous ceux qui ont fait rayonner partout mon petit DIY], et à vouloir le tester aussi.

A vous tous, simples visiteurs, nouveaux abonnés, récents followers, je voudrais dire un IMMENSE MERCI.

Non seulement ça m’a fait TRÈS plaisir, mais cela m’a permis de constater à quel point, VOUS, parents, futurs parents, enseignants, psys, coachs ou conférenciers, avez le soucis d’éduquer les enfants, NOS enfants, les générations futures qui élèveront aussi des enfants, avec compréhension, patience, bienveillance… avec AMOUR.

C’est magique. C’est magnifique.

Nous savons tous, aussi bien attentionnés que nous soyons, à quel point le fossé est large entre les convictions que nous avions avant de devenir parents et le moment où nous le devenons véritablement. D’un côté, il y a le quotidien, la fatigue [pour ne pas dire l’épuisement], les soucis qui tendent à nous fragiliser, à nous faire douter de nous et de nos capacités et je ne parle même pas du jugement des autres qui vient en plus tout aggraver. Puis, de l’autre côté, il y a ces petits, nos enfants, ceux des autres, si pleins de vie, si exaltés, avec leurs émotions si fortes et si contrastées. Ce n’est pas facile d’être un bon parent. Non, ce n’est pas évident.

Mais je crois en NOUS. Je crois que nous faisons du mieux que nous pouvons. Ce n’est peut-être pas l’idéal que nous recherchions ni celui de notre entourage ou des gens que nous jugent… Mais, c’est déjà très bien de vouloir s’améliorer, d’essayer et aussi et surtout de ne pas se décourager.

Le parent parfait n’existe pas et celui qui vous juge essaie plutôt de minimiser ses propres défaillances. Ou bien, il révèle son manque de confiance dans votre capacité à être un bon parent. Il n’est pas optimiste, il n’a pas l’espoir.

Pour ma part, je me refuse à juger, à pointer du doigt un parent en difficulté. Je préfère garder le bon et encourager les parents que je croise sur ces bonnes bases pour leur donner confiance.

Voilà ma conviction profonde. Voilà ma note d’espoir.

Encore MERCI pour tous vos gentils messages, partages, passages sur cette page.

Ce « mangeur de colère » n’est pas grand chose au fond. Ce n’est qu’un petit truc pour aider les petits à sortir leur colère, à la déplacer, la canaliser en la déposant dans cette drôle de boîte « pas commode » pour lui montrer que « c’est ok » de ressentir cette émotion, qu’il ne doit pas la réprimer mais la laisser sortir et passer. Mais je reste convaincue que la patience, l’empathie et le dialogue des parents sont les leviers qui feront, petit à petit, vraiment la différence.

Bon week-end à vous tous.

Humeurdemoutard

< Nous avons tous le droit de nous tromper. Mais nous avons aussi tous le devoir de le reconnaître et de nous améliorer. 😉 >

MerciHumeurdemoutard

*********

EDIT : A minuit, mon outil de statistique affiche un total final de 2 457 visiteurs. Encore un IMMENSE MERCI à toutes et tous.

Joyeuses fêtes et MEILLEURS voeux !

Alors heureux(ses) ?

Le Père Noël vous a bien gâté(e)s ? Je crois que mon plus beau cadeau de Noël en tant que parent est de découvrir le regard pétillant et plein de joie de mon petit garçon devant les cadeaux déposés, chaque année, au pied de notre sapin, le 25 au matin. La magie est toujours là, au rendez-vous, exactement la même que lorsque j’étais enfant. Cette incroyable étincelle dans les yeux qui perdure au fil des générations et que nous parents et grands-parents sommes à chaque fois étonnés et tellement heureux de retrouver chez nos enfants ou petits-enfants. Pour moi, c’est ça la magie de Noël. C’est mon cadeau de fin d’année, le plus beau, le plus parfait.

Chaque fin d’année est aussi le moment idéal pour faire le bilan, réfléchir à l’année qui va bientôt commencer, faire de nouveaux projets, se fixer de nouveaux challenges. On tourne une page avec des espoirs de renouveau, de bonheur, de meilleure santé, de réussite, de paix et d’amour. On exprime ce que l’on voudrait recevoir… Et on oublie un peu de faire la liste de ce que l’on pourrait donner.

DONNER. Sans attendre de contrepartie. Donner pour le simple plaisir de donner. Juste parce que nous en sommes capable et que cela peut faire tellement de bien autour de soi.

Bien évidemment je pense aux récents événements tragiques en écrivant cela. Et à tous ceux qui perdurent encore dans ce monde. Et je me souviens alors d’une discussion très intéressante, ou devrais-je dire tellement vraie, avec un voisin de mon quartier, un homme de coeur, un homme de bien, qui m’avait dit en substance ceci :

Chacun ses opinions, chacun ses croyances, chacun ses convictions… Peu importe tant que cela ne porte pas préjudice à autrui et tant que nous pouvons en parler, en débattre, sans agressivité, sans amertume, sans colère ou sans haine. Et la seule chose que l’on devrait avoir en tête chaque matin, est de savoir comment aimer encore plus son prochain.

Alors bien sûr, il n’est pas question d’aller distribuer des bisous à tout le monde même à ceux qui nous font de la peine ou qui nous font souffrir. Il s’agit plutôt de ne pas « jouer » le jeu de la souffrance ou de la haine, de garder ses distances et d’imposer ses limites. Et si cela dérange, ou si cela ne plaît pas, tant pis. C’est comme ça. Ne pas donner d’ancrage à l’agressivité, à la colère ou au mal être de ceux qui nous peinent. Non. Essayer plutôt de rester soi, de donner le meilleur de soi.

Voilà mon voeu pour la nouvelle année. Mon voeu de paix et de sérénité.

Je vous embrasse et vous souhaite un bon réveillon de fin d’année. Soyez heureux ou apaisés. Et surtout soyons MEILLEURS.

A bientôt en 2016 avec quelques jolies photos de mon mariage… 😉

 L'étoile de Noël.