Happy #2 !

Et voilà le blog a 2 ans !

13105924_10154827617079937_1244645739_o

Ça rock baby !

Il grandit bien, il va bien. Il s’épanouit doucement mais sûrement avec quelques changements récents qui vous aurez peut-être notés. On fait le point ?

1. Alors d’abord, il y a eu le logo :

logoHDMrectangle1

Tadam !

2. Ensuite, il y a eu les headers des rubriques :

3. Des rubriques aux contenus simplifiés pour visualiser rapidement le contenu de chaque billet, exemple pour la rubrique « Les bidouilles à bibi. » :

rubriquesHDM

4. Des catégories réduites et clarifiées :

categoriesHDM

5. Et de nouveaux sujets traités « Education – Sortie – Parentalité », exemples :

Quel chantier n’est-ce-pas ! 😀

Le truc c’est que j’ai tellement de choses à partager qu’il fallait que j’organise un peu mieux tout ça, pour moi, pour vous, dans un cadre accueillant et bienveillant.

Et puis, vous l’aurez sûrement compris, 2016 marque un tournant important dans ma vie. C’est l’année de grands événements :

Et pour ces différentes raisons, j’avais besoin de repenser mon blog un peu plus à mon image, à mes ressentis, à ma vie. Un univers doux, coloré, joyeux, une bulle de plénitude et de sérénité. J’espère que cela vous plaît. J’espère que vous y êtes bien et que nous aurons encore de très bons moments à partager.

Deux ans donc, les fameuses « Terrible Two » ou « Tender Two » en ce qui me concerne.

Je souhaite profiter de cette occasion pour vous dire encore une fois MERCI ! Oui merci du fond du coeur à vous tous qui me suivez, lisez, likez, commentez… Vous êtes tellement ADORABLES que je souhaite vous gâter prochaînement avec quelques petites surprises de mon cru et j’espère aussi d’ailleurs.

Alors restez connectés car on commence dès cet après-midi avec une jolie surprise pour les petites filles ! 😉

cadeauHDM

Et passez une excellente journée.

13105849_10154827623039937_1831081493_o

[PARENTALITÉ] De la difficulté d’être un bon parent…

C’est qu’il grandit vite mon loulou de 3 ans. Hier encore, je le promenais partout avec son sac à langer à côté, prête à dégainer une couche, la tétine, une lingette, son biberon d’eau voire même son carnet de santé en cas de pépins ou autres imprévus. Et voilà que je me retrouve avec un « troizans », véritable petit homme, fort en caractère et plutôt du genre contestataire. Un zébulon aussi espiègle et drôle à ses heures que désobéissant et insolent avec nous, ses parents.

Comment un petit être aussi poupon, docile et « dépendant de sa maman » peut-il, en l’espace de quelques mois, à peine un peu plus d’une année, devenir une petite personne en perpétuel désaccord, effrontée, en quête d’indépendance et prête à toutes les extrémités pour vous pousser jusqu’au bout de vos capacités ? [ Allo le service après-vente, mon bébé a muté directement en adolescent ! C’est normal ? ].

Et bien c’est normal, oui. Tous les enfants ne sont pas les mêmes, certes ! Quelques uns sont plus tranquilles que d’autres… Mais au bout du compte, ils ont tous besoin de cette « liberté ». Et nous, parents, devons nous accrocher afin de leur permettre de s’épanouir tout en leur imposant les limites nécessaires à leur sécurité. Nous faisons du mieux que nous pouvons avec nos repères, nos aptitudes, nos éducations respectives, nos valeurs, nos contraintes et… nos erreurs. Et c’est tant mieux parce qu’il n’y a pas de modèle parfait.

Non, ce n’est pas facile d’être un bon parent. Ce n’est pas vrai et ça ne le sera jamais. Certains d’entre nous auront peut être plus de facilités. Cependant, même en ayant la certitude de bien faire, nous pouvons aussi nous tromper. Ce qui est, fort heureusement, tout à fait acceptable car c’est l’expérience même de la vie.

Ma propre conclusion, en tant que mère imparfaite, serait de dire : « fais-toi confiance », « sois indulgente avec toi-même ». Mon fils, mon terrible « troizans » traverse une phase difficile en ce moment. Son père et moi sommes mis à rude épreuve et réagissons aux crises comme nous pouvons, sous les regards critiques des témoins de nos difficultés. Cependant, c’est un petit garçon, bien portant, joyeux, rieur, facétieux et majoritairement de bonne humeur… Preuve pour nous que nous ne sommes pas dans l’erreur.

Je terminerais donc ce billet par une toute petite réflexion, jetée comme ça en l’air, que quiconque voudra bien saisir au vol, en prenant la mesure de ce que cela signifie : personne n’est à la place de personne. Ne jugeons pas trop vite nos voisins, nos amis, les parents que nous croisons dans notre quotidien. Un parent mis à mal par son enfant, obligé de faire preuve d’autorité, d’une manière qui ne nous semble pas toujours appropriée, n’est pas forcément le signal d’une situation dramatique pour l’enfant. Soyons prudents dans nos réactions et dans nos paroles. Car nous ne sommes qu’à notre place d’observateur… ce qui fait toute la différence entre LE PILOTE et le spectateur.

Merci. C’est tout.

< Une pensée sincère à TOUS les parents qui galèrent et qui, d’une part, parviennent à rester à flot « contre vents et marées », et d’autre part, à garder le cap malgré les difficultés. Bon courage à tous et… BRAVO. Car ce n’est pas du tout chose aisée. >

P.S. 1 : Ouah, trop rêche l’article ! Ça rigole plus là…

P.S. 2 : Meuh non, j’ai encore plein de bonne humeur qui mijote en tâche de fond. [ C’est juste que j’ai besoin de cracher ma Valda de temps en temps ! ] 😉

MasquesDHumeur_Humeurdemoutard

Quand mon fils essaie de me duper ça donne un truc comme ça…

C’est reparti pour la comédie du siècle du loulou, 2 ans et demi, en rentrant de chez sa nounou. Trop c’est trop, je craque et voilà que je lui colle le speech du siècle :

– La mère exaspérée : Chériiiii ! NE COURS PAS tout seul sur le trottoir !!! Quand JE te dis de rester à côté de moi, TU restes à côté de moi ! C’est maman LA CHEF et pas toi. Tu as compris ?  TU VAS M’OBÉIR à la fin ??

– Le fils dubitatif : ……… noui.
(NDLR : tu peux toujours rêver, mais je te dis oui pour être tranquille)

< Je l’aurais un jour, je l’aurais… >

EnfantMalin_Humeurdemoutard

L’est où mon loulou ?

La super cachette de folie furieuse… Ça vous parle ?

Vous savez la fois où votre enfant s’est planqué derrière un rideau transparent, ou derrière un coussin 4 fois plus petit que lui… Et bien nous avons aussi de la graine de champion ici !

– La mère au père :

Chéri ? Loulou a disparu ! Vite appelle La Police, L’armée, le FBI, la NASA !!!

< Le fils de 2 ans : ravi ! >

Cachette_Humeurdemoutard

Bazar un jour, bazar toujours…

Grand silence dans la chambre de loulou depuis 10 bonnes minutes.
C’est louche…
À 2 ans, il vaut mieux aller vérifier histoire d’être sûre qu’il ne se soit pas mis en danger après avoir avalé un petit bout de jouet cassé.
Et qui je trouve donc très affairé à préparer son lit pour l’heure du coucher ?

– La mère au père :

Chéri, je crois que cette fois-ci, ton fils a TOUT prévu pour sa nuit

< C’est possible de faire la grève du rangement ? >

LitEnBazar_Humeurdemoutard

C’est qui le petit ange d’amour à sa maman, tout gentil, tout mimi ?

Effronté le fils de deux ans ? Nooon, vous croyez ?
Vous voyez ces moutards, dans les publicités à la télé, qui se roulent par terre dans les supermarchés devant des mères désemparées…
De la gnognote !
En rentrant le soir de chez la nounou, j’ai le droit au remake de Gremlins en long, en large et en travers. Et un soir…

– La mère hyper énervée : « NON MAIS ÇA VA PAS ! Et tu crois vraiment que je vais te donner un bout de pain après toute la comédie que tu viens de me faire, à courir dans tous les sens, à te traîner par terre et à hurler comme un méchant ? »

– Le fils : « Oooh ouiiiiiiiiiiii ! »

< Ok, on va en baver des ronds de chapeaux. >

EnfantPleinDeVie_Humeurdemoutard