[CADEAU DE ST VALENTIN] Un extrait de mon roman en exclusivité pour vous

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour tout le monde !

Je reviens, aujourd’hui, vers vous avec une attention particulière. Je voudrais, en effet, vous offrir l’un des plus importants passages du manuscrit que j’ai écrit. Ce sera mon cadeau de St Valentin, comme un message d’amour pour toutes et tous.

Pour la petite histoire, je n’ai pas encore reçu tous les retours suite à l’envoi de mon texte aux éditeurs que j’ai choisis. Mais je garde espoir et ferai tout mon possible pour que vous puissiez bientôt le lire. 😉 #Hope&Faith

Je ne vais volontairement pas vous situer le contexte de ce passage, ni vous parler de mes personnages de sorte à ce que vous puissiez vous-mêmes « combler les blancs » et que le récit puisse ainsi remplir tout votre imaginaire en le lisant.

Je vous souhaite une bonne découverte.

————–

Extrait de mon manuscrit « Après la vie » , oeuvre déposée et protégée (reproduction complète ou partielle strictement interdite) :

– Et bien écoutez, enchanté de vous rencontrer ! C’est une sacrée surprise votre visite. Et vous voudriez donc que je vous dise pourquoi je suis devenu prêtre ?

– Oui ! Dans une lettre que ma petite cousine m’avait écrite, elle m’avait confié que vous souhaitiez devenir vétérinaire ?

– C’est exact. Tout à fait. Je suis bien étonné d’apprendre qu’elle entretenait une correspondance avec vous alors que vous n’étiez plus proches…

– Oui, oui… Heu… on s’écrivait deux fois l’an.

Mathi porta cette fois-ci ses deux mains sur sa tête d’un air complètement effaré. J’étais, pour ma part, très amusé.

– Et voyez-vous mon père, chaque année, à la date anniversaire de sa mort, je fais le même rêve d’elle. Je la vois triste et très pâle. Elle me montre des images de petits chats et de petits chiens blessés, qui miaulent, qui pleurent et qui jappent de douleur car ils ne trouvent pas de soigneur… Alors, comme ma tante m’a dit que vous étiez devenu curé, j’ai pensé que Mathi n’était pas tranquille avec votre changement de carrière.

J’éclatais de rire face au regard désespéré de Mathi et au récit que venait de nous livrer Claire. Oh bon sang ! C’était grandiose. Je savourais la spontanéité et l’audace de cette prose.

Le père Julliard sembla tout aussi amusé par ce « rêve » étrange. Il sourit à Claire, but une gorgée de bière et marqua une pause tout en fixant son regard sur les petites bulles qui remontaient à la surface de son verre.

– Mathi était une jeune femme absolument formidable vous savez. Elle était lumineuse presque solaire et toujours en mouvement. Il fallait avoir de l’énergie à revendre pour la suivre. Elle sortait souvent et en même temps elle était si dévouée à ses parents et notamment à sa maman. Elle m’impressionnait tellement. Vous saviez qu’elle seule avait décidé de ne pas quitter le nid après sa majorité ?

– Elle seule ?

– Oui ! Vos autres petites cousines, elles, étaient parties ! Vous n’étiez pas au courant ?

– Ah si ! Si, si ! Bien sûr que si, voyons…

Claire jeta un rapide coup d’œil embarrassé à Mathi qui était restée debout à côté de Jéremy. Coup d’œil auquel Mathi répondit par un haussement d’épaule en levant les yeux au ciel.

– À cette époque, elle était en école d’art. Si ma mémoire est bonne, elle voulait devenir graphiste pour des agences de publicité. Et moi, j’étudiais pour devenir vétérinaire. Après mes études, je voulais m’établir ici, me marier et créer une famille. Et le fait que Mathi projette aussi de rester dans le coin correspondait parfaitement à mes projets et mes envies. Et puis, quelque part, elle me complétait. Elle m’obligeait à sortir le nez de mes manuels d’étude, me bousculait dans ma routine, et j’adorais ça. Elle avait toujours envie de faire une activité alors que moi j’étais plutôt du genre casanier. Et puis, elle était tellement sociable et moi plutôt renfermé.

– Attendez mon père, vous êtes sûr qu’on parle bien de la même personne, là ?

– En entendant ces mots, Mathi regarda Claire comme si elle souhaitait lui lancer des couteaux.

– Absolument ! C’était un ange vous savez. Et forcément, quand elle est décédée, j’ai été très choqué. Sans elle, mes projets ne semblaient plus avoir de sens. J’étais perdu. J’étais orphelin et nu sans aucun refuge où m’abriter, aucune branche en vue à laquelle me raccrocher. Alors, j’ai stoppé mes études, j’ai pris mes économies avec moi et je suis parti en Inde, avec un copain d’école, pendant six mois. Nous avons d’abord passé un mois à nous balader un peu partout dans tout le pays. J’avais besoin de libérer mon esprit, de voir autre chose, de faire le vide en moi. Et puis, nous avons posé nos paquetages à Calcutta, au sein d’une mission, pour aider les pauvres des quartiers très défavorisés.

– C’est pas vrai ! Vous avez rencontré Mère Teresa ?

– Le père Julliard sourit avant de répondre…

– J’aurais bien aimé si elle n’était pas déjà morte elle aussi. Nous étions en 2002. Sainte Teresa est partie rejoindre le Seigneur en 1997.

– Ah oui, pardon ! C’est vrai. Je mélange un peu les dates parfois…

– Ce n’est pas grave, je vous rassure. Ça m’arrive aussi. Enfin, toujours est-il que j’ai eu une révélation à partir de Calcutta.

– Je vois… Être confronté à la misère, comme vous avez dû l’être, ça vous change un homme !

– À la misère ? Non, pas du tout. À l’Amour avec un grand A plutôt.

Claire se figea en entendant cela et retint sa respiration afin de permettre au prêtre de s’expliquer sans que rien, ni personne ne vienne le perturber. Mathi, perplexe, semblait, elle aussi, toute ouïe.

– Vous savez, c’est un voyage assez puissant que celui d’aller à la rencontre de vos pairs dans ce qu’ils ont de plus vrais, de plus sincères. Quand vous êtes entouré de gens qui n’ont rien, votre regard sur votre prochain ne peut pas être le même. Vous apprenez à le connaître avec le cœur. Les relations que vous tissez avec lui prennent une toute autre valeur. Il n’y a pas un riche en face d’un pauvre. Il n’y a pas non plus un bien-portant en face d’un impotent ou un lettré en face d’un illettré. Non. Il y a deux êtres humains qui se croisent et qui se donnent la main. Il y a deux âmes qui se connectent et qui vont partager ensemble quelque chose d’unique pour leur bien respectif et parfois même pour leur bien commun. Et de cette rencontre, dépouillée de tout artifice, dépourvue d’entraves, vous ressortez alors grandi. Vous retrouvez l’essentiel. Votre véritable chemin de vie se révèle et, bien sûr, il vous appelle. Alors évidemment, vous devez bien vous douter que j’ai fait un nombre incroyable de belles rencontres. Des hommes, des femmes et même des enfants vivant dans des conditions sanitaires inimaginables avec très peu de moyens et parfois rien. Croyez-vous vraiment qu’ils soient tous pour autant pauvres ? Parmi eux, j’ai rencontré les personnes les plus riches au monde. Des cœurs généreux prêts à vous donner le peu qu’ils possèdent se résumant parfois à une simple accolade, des êtres bons, des êtres sages avec une joie de vivre extraordinaire. C’est comme si leurs rires pourfendaient la misère. Comme si de l’ombre jaillissait la lumière. Et bien tout ça, voyez-vous, ça m’a révélé à moi-même. A cette envie de diffuser, à mon tour, cette lumière.

Le père Julliard marqua une pause devant le regard ébahi de Claire. Il lui sourit et tourna la tête vers la fenêtre la plus proche de lui en regardant les passants qui allaient et venaient dans la rue.

– Dans nos sociétés occidentales beaucoup de personnes confondent possessions et bien-être. Ils enchaînent leur bonheur à des considérations matérielles alors qu’ils n’en ont fondamentalement pas besoin. J’ai souhaité devenir prêtre pour reconnecter les gens entre eux et par conséquent aussi à Dieu. Vous comprenez, si Dieu nous a façonnés à son image, c’est que nous avons tous un peu de lui en nous. Nous avons de l’espoir à semer, de la joie à partager, de l’amour à recevoir et à donner. Mais beaucoup de nos semblables l’ont malheureusement oublié et parfois même réprimé parce qu’ils souffrent, ils ont de la peine ou ils sont en colère. Tandis que d’autres n’osent tout simplement pas le montrer par crainte d’être abusés ou moqués. Comme si, tous ces bienfaits étaient des faiblesses qu’il fallait honteusement masquer alors que ce sont les plus grandes forces et les plus beaux leviers dont l’humanité a été dotée. Ce sont les richesses les plus importantes que nous devons être fiers de posséder et que nous avons le devoir de déployer partout autour de nous autant que nous puissions le faire. En tout cas, c’est ça que j’ai choisi de faire. Voilà mon « histoire d’Amour » très chère petite cousine de Mathi. C’est mon vœu le plus cher et la raison pour laquelle j’ai choisi de laisser tomber mes études de vétérinaire pour entrer au séminaire.

—————-

J’espère que ce passage vous a plu. Et j’espère aussi qu’il vous a fait du bien.

Une très joyeuse fête de Saint Valentin à toutes et tous. ❤

Des baisers.

StValentin_Humeurdemoutard

Publicités

[COUP DE MAIN] Guirlandes « Joyeux Anniversaire » et autres printables

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Hello la compagnie !

Vous allez préparer un anniversaire tantôt ? Et vous recherchez une guirlande « Joyeux Anniversaire » sympa et pratique à accrocher chez vous ? Comme vous le savez, j’ai mis en ligne, sur ce blog, des printables que vous pouvez imprimer, découper et monter vous-même à la maison.

Mais pour certain(e)s d’entre vous qui n’avez pas le matériel à la maison pour imprimer et monter ces guirlandes, je vous propose de les fabriquer pour vous et de vous les envoyer par courrier moyennant une petite participation de 5 euros pour éponger les frais de livraison (timbre et enveloppe), le papier en 80g, l’encre, la colle, la ficelle et en remerciement du temps de montage requis pour le faire.

Je me lance d’abord à travers ce billet un peu comme un test pour voir si cela vous dit et si les commandes suivent aussi.

Pour bien faire, voici donc :

  1. Le mail pour me contacter et me faire vos demandes : bonjourhdm@gmail.com
  2. Les modèles de guirlandes disponibles :

La guirlande « Lego »

AnniversaireLegoParty_8_Humeurdemoutard

La guirlande « Noël »

AnniversaireNoel_Deco6_Humeurdemoutard

La guirlande « Star Wars »

AnniversaireStarWars_Guirlande_Humeurdemoutard

La guirlande « Super-Héros »

AnniversaireSuperHeros_Guirlande_Humeurdemoutard

Et si vous avez besoin des kits complets « Lego » ou « Noël » ou encore des toppersinvitations « Star Wars » ou « Super Héros » que j’ai mis en téléchargement gratuit sur mon blog, contactez-moi par email sur bonjourhdm@gmail.com et je verrai directement avec vous ce que je peux faire.

Evidemment, il en va de même pour tous les autres printables (Halloween, Pâques, Lettres au Père Noël, cadres Star Wars, Baby Cards, mobiles, train de la semaine, cartes mantra, etc.) mis à disposition sur mon blog. 😉

Au plaisir de vous lire sur bonjourhdm@gmail.com et de vous aider à profiter de ces printables.

Des baisers et une superbe année 2019… avec rien que du neuf ❤ !

AnniversaireLegoParty_37_Humeurdemoutard

[SPÉCIAL DIY] L’anniversaire Ateliers de Noël de mon septans

Étiquettes

, , , , , , ,

Sept ans déjà… Et oui. Le temps passe si vite que j’ai à peine eu le temps de réaliser que mon petit garçon ne voulait plus que je l’embrasse devant ses copains à l’école… C’est un grand, vous comprenez. Plus question de se faire bisouiller comme un bébé. 😉

Cette année, j’ai donc recherché un thème de fête un peu à part… Comme pour marquer une rupture avec un « avant » et un « après » cet événement. Mon septans ne croit plus au Père Noël depuis peu de temps mais il adore l’ambiance qui règne tout autour de ce personnage un peu mythique. Alors, j’ai décidé d’organiser un anniversaire sur le thème des « ateliers de Noël » afin de lui permettre à lui et ses amis de profiter encore un peu de sa magie…

AnniversaireNoel_Deco2_Humeurdemoutard

AnniversaireNoel_Deco4_Humeurdemoutard

AnniversaireNoel_Ateliers5_Humeurdemoutard

Si vous êtes intéressé(e) par ce type de fête, je vais vous montrer ce que j’ai préparé (essentiellement des DIY avec des cartons recyclés), quelques printables que j’ai créés et que je vous ai mis à disposition ci-après et je vais vous lister les animations proposées lors de cette après-midi.

A noter : Les illustrations restent ma propriété artistique et ne peuvent donc être copiées ou commercialisées sans accord préalable.

I – Les invitations et quelques éléments de signalétique

Voici donc les printables que vous pourrez imprimer sur du papier blanc mat en 210g.

AnniversaireNoel_Printable_Humeurdemoutard

AnniversaireNoel_Invitatation_Humeurdemoutard

>> Téléchargez et imprimez les printables « Anniversaire de Noël » <<

II – La guirlande d’anniversaire

Et hop, un nouveau printable bien pratique !

AnniversaireNoel_Deco6_Humeurdemoutard

>> Téléchargez et imprimez la guirlande « Joyeux Anniversaire » <<

Matériel :

  • du papier blanc classique format A4,
  • une imprimante couleur jet d’encre,
  • un cutter,
  • de la ficelle,
  • de la colle en stick
  • du masking tape.

Étapes de réalisation :

Cliquez sur le lien indiqué et imprimez toutes les pages sur du papier blanc classique. Découpez chaque losange à l’aide du cutter et pliez-les ensuite en deux sur le trait central. Placez chaque lettre à cheval sur un bout de ficelle assez long de sorte à former un mot. Puis recommencez l’opération pour l’autre mot sur un autre bout de ficelle. Enfin, posez une pointe de colle à l’intérieur de chaque fanion de sorte à les fixer sur leur fil. Scotchez les bouts de fil sur le support de votre choix à l’aide du making tape.

III – Le gâteau de Noël 

Un simple gâteau au chocolat avec un peu de déco sur le dessus et le tour est joué.

AnniversaireNoel_Gateau_Humeurdemoutard

Ingrédients :

  • 1 plaquette de chocolat à pâtisserie,
  • 150g de beurre doux,
  • 100g de farine,
  • 4 oeufs,
  • 2 sachets de sucre vanillé,
  • 80g de sucre en poudre,
  • Quelques gouttes d’arôme naturel de vanille,
  • 1/2 sachet de levure,
  • un sachet de poudre d’amande Bio,
  • un emporte-pièce en forme de sapin,
  • des smarties,
  • un bonbon en forme d’étoile.

Matériel :

  • 1 moule à gâteau,
  • 1 saladier,
  • 1 casserole,
  • 1 fouet (ou une fourchette),
  • 1 spatule,
  • 1 grande cuillère,
  • 1 four,
  • 1 plat suffisamment grand pour contenir et présenter le gâteau.

Étapes de réalisation :

Commencez par faire fondre le chocolat et le beurre à feu doux et remuez régulièrement. Pendant ce temps là, beurrez l’intérieur du moule à gâteau. Dans le saladier, cassez les 4 oeufs et mélangez-les avec le sucre en poudre et le sucre vanillé. Une fois le chocolat et le beurre fondus, réservez le mélange de côté. Préchauffez votre four à 180°c. Dans le saladier, ajoutez la farine et mélangez. Ajoutez ensuite le chocolat-beurre fondu et mélangez. Enfin, ajoutez 3 à 4 gouttes d’arôme de vanille et le 1/2 sachet de levure puis mélangez bien. Versez le tout dans le moule à gâteau et enfournez à 180°c pendant 20 minutes environ. Vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau que vous insérerez dans la pâte. Si le gâteau est cuit, la lame ne doit pas ressortir avec de la pâte liquide collée dessus. Si c’est le cas, continuez la cuisson à 160°c pendant 5 à 10 min. Une fois le gâteau cuit et gonflé, pas de panique ! J’ai une astuce : sortez-le du four, prenez un papier absorbant que vous doublerez, posez-le sur le gâteau et appuyez dessus tout doucement jusqu’à ce que le gâteau soit suffisamment plat pour être décoré et/ou démoulé bien à plat sur le plat. Positionnez l’emporte-pièce en forme de sapin au milieu du gâteau et déversez la poudre d’amande délicatement à l’intérieur de forme à ce que la poudre prenne la forme du sapin. Retirez très doucement l’emporte-pièce, ajoutez les smarties en guise de boules de Noël et l’étoile en bonbon au sommet du sapin. Et voilou !

IV – Les animations

– Les ateliers de Noël :

Des feutres Giotto à effets métallisés, des petits pompons rouges, de la colle, des paillettes, des pailles My Little Day, de la pâte durcissante, des emporte-pièces, des formes cartonnées pré-découpées, des formes pré-pliées et collées dans du papier kraft, des fils colorés, une grosse aiguille, des ciseaux, des stylos blancs, argent et dorés… et des modèles de petites décos pour le sapin à reproduire ou à inventer.

Les enfants ont adoré ces petits ateliers et sont, bien sûr, repartis avec toutes les petites décos qu’ils avaient fabriquées.

AnniversaireNoel_Ateliers4_Humeurdemoutard

– Les devinettes de Noël :

Après les ateliers, j’ai réuni les enfants autour d’un grand tableau sur lequel nous avons joué au jeu du « pendu ». Il s’agit de trouver un mot en proposant des lettres et si l’enfant se trompe, on commence à dessiner le pendu. Quand le pendu est terminé avant d’avoir trouvé toutes les lettres du mot recherché, les enfants ont perdu. S’ils trouvent le mot avant que le pendu soit complètement constitué, ils ont gagné et ont le droit à un bonbon chacun.

AnniversaireNoel_Jeu1_Humeurdemoutard

– Les papillotes de Noël :

En dernier jeu, j’ai acheté des papillotes crackers chez Monoprix dans lesquels figurait un autocollant à coller sur le front de son voisin sans que celui voit le nom du personnage écrit dessus. Chaque enfant qui possède un autocollant collé sur le front doit alors deviner le nom du personnage écrit dessus en posant des questions aux autres enfants assis en cercle à côté de lui. Chaque enfant pose alors une question et passe son tour s’il n’a pas encore trouvé la bonne réponse. Quand un enfant trouve la bonne réponse, il se voit remettre un bonnet de Noël (trouvé chez Casa) tel un bon petit lutin qui a terminé d’accomplir toutes les animations proposées avec succès !

AnniversaireNoel_Deco3_Humeurdemoutard

AnniversaireNoel_Cadeaux_Humeurdemoutard

V – Récapitulatif des cadeaux

Vous l’aurez compris, j’ai donc permis aux enfants de rentrer chez eux avec un petit sachet rempli de :

  • petites décos de Noël pour le sapin,
  • d’un bonnet spécial « Super Lutin de Noël »,
  • de bonbons.

Pas besoin de plus pour ravir les petits invités qui sont repartis heureux et comblés d’avoir passé une super après-midi de fête ! 😉

Joyeux anniversaire mon septans d’amour. Tu deviens grand et mon coeur de maman t’aime infiniment. ❤

Je profite de ce billet pour vous souhaiter à tous de merveilleuses fêtes de fin d’année. Et pour ceux qui traversent des moments difficiles, et pour lesquels j’ai une pensée émue tout particulièrement cette année, je vous assure qu’il n’y a pas une épreuve que vous ne soyez pas capable de surmonter. Gardez espoir ! L’ESPOIR. ❤

Humeurdemoutard.anniversaireSeptans

AnniversaireNoel_Sapin_Humeurdemoutard

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi.

Le temps du renouveau.

Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour à tous et toutes !

Et voilà, j’ai fini d’écrire mon roman et je m’apprête à l’envoyer aux quelques éditeurs que j’ai sélectionnés pour qu’ils le reçoivent à la Toussaint. Comme vous l’aurez sans doute compris en me suivant sur mes réseaux sociaux, l’histoire que j’ai écrite parle de la vie après la mort. C’est une vision de « l’après » que j’espère suffisamment forte et intéressante pour apporter espoir et réconfort aux personnes qui souffrent d’un deuil, qui ont peur de la mort ou qui sont tout simplement en recherche de réponses. C’est une fiction que j’ai écrite comme si j’étais portée par un courant, comme si les mots coulaient naturellement, comme si je devais le faire parce qu’il était temps que je saute enfin le pas et que je partage avec tous ceux qui voudront bien me lire cette conviction que j’ai au fond de moi.  🙂

Quand j’ai ouvert ce blog, je voulais rassembler ici toutes les petites anecdotes rigolotes du fiston chéri. Puis, j’ai abordé d’autres sujets, des DIY, des coups de coeurs, des réflexions sur l’éducation ou le développement personnel et enfin le deuil… celui de mon père et ensuite celui de mon grand-père maternel. J’ai été très étonnée et très touchée de voir les visites progresser sans cesse sur ces deux billets. J’ai lu les requêtes douloureuses formulées par vous, mes visiteurs, et affichées dans mon outil de statistiques. Et j’ai compris vos peines, vos coeurs brisés, votre besoin de poser des mots ou de lire des témoignages sur ce que vous ressentez. Alors, j’ai décidé d’écrire ce roman afin d’y regrouper toutes les informations, tous les détails que j’ai pu glaner au fil des années à travers des récits, des rencontres avec des médiums, des échanges avec des personnes spirituellement élevées, mes propres croyances, ma foi… je les ai intégrés dans cette histoire, en y mettant tout mon coeur, afin de vous aider à surmonter votre tristesse ou votre peur et de rallumer la flamme…

Rallumerlaflamme_Humeurdemoutard

Nous sommes aujourd’hui le 24 octobre 2018, c’est un jour de pleine lune. Et nous approchons à grand pas de la Toussaint autrement connue dans d’autres cultures et traditions comme la fête des morts, la fin de l’année ou d’un cycle, le temps du renouveau. Avec la pleine lune et cette période particulièrement très intense au niveau des émotions qui s’annonce, je vous encourage à vous poser, respirer, regarder la nature et ses couleurs flamboyantes vous apaiser. Entourez-vous de personnes aimantes, positives, rayonnantes. Faîtes vous aussi plaisir !

De mon côté, personnellement, je vais bien. Toute ma famille va bien. Nous venons même d’accueillir une nouvelle petite cousine avec un prénom merveilleux que l’on prononce « Seursha » et qui veut dire « Liberté » en vieil irlandais. C’est la vie qui continue… Elle est difficile parfois, mais elle sait aussi nous surprendre et devenir incroyablement belle.

Baisers à tous et toutes.

Et si je pouvais vous demander de m’envoyer vos bonnes ondes pour que mon roman puisse un jour trouver sa place dans nos librairies… ce serait vraiment très gentil.

« Quand tu es seul et malheureux ou que tu as du chagrin, essaie toi aussi de monter dans les combles par un aussi beau temps et de regarder au-dehors. Pas de regarder les maisons et les toîts, mais le ciel. Tant que tu pourras contempler le ciel sans crainte, tu sauras que tu es pur intérieurement et que malgré les ennuis tu retrouveras le bonheur. Richesse, considération, on peut tout perdre, mais ce bonheur au fond du coeur, il ne peut guère qu’être voilé et il saura nous rendre heureux, aussi longtemps que l’on vivra. » Anne Frank

… Et même après la vie. ❤

Tousaint_Humeurdemoutard

Une leçon de vie.

Étiquettes

, , , ,

Bonjour à toutes et tous,

Vous me manquez vous savez. Encore désolée de vous avoir lâché(e)s car je sais que parmi vous certain(e)s attendent mon retour et mes publications avec impatience. Et d’ailleurs, merci pour vos messages par mail ou sur mes réseaux sociaux. C’est tellement gentil et ça me fait vraiment très plaisir de voir que même si je partage avec la plupart d’entre vous une relation virtuelle, il y a des attentions et de l’affection réelles.

Alors non, ce billet n’est pas une annonce de retour officiel. Car dans ma tête, même si j’avance, c’est encore le bordel. Ce billet, je vous le livre afin de partager avec vous une rencontre qui a touché mon coeur ce week-end, dans l’Eurostar, de retour de Londres où j’ai été rendre visite à ma meilleure amie (Love ya beauty !)

img_20180609_204144344410674.jpg

sista forever

J’ai, en effet, fait le voyage assise à côté d’une belle jeune femme de 24 ans. Je dis « belle » parce que non seulement elle était jolie à regarder mais aussi parce que quelque chose de lumineux émanait d’elle. Elle était solaire et j’ai très vite senti que je pourrais m’entendre avec elle. Nous avons donc entamé une discussion sur des banalités qui a très vite dépassé le cadre des convenances pour nous amener à nous livrer.

Tout s’est fait très naturellement. Je lui ai raconté le changement de vie que je suis en train d’opérer, mes instants de bonheurs, mes doutes et mes peines également. Je lui ai confié mes aspirations, mes rêves, ceux que j’avais déjà réalisés et ceux que je souhaitais voir un jour se concrétiser. Et elle m’a écoutée très attentivement, sans jugement. Elle était captivée par mon récit, celui de ma vie. C’était charmant. Et du haut de mes 42 ans, j’avais l’impression de transmettre quelque chose d’utile pour elle, un témoignage important qui allait sûrement la marquer pour longtemps.

Puis, elle s’est livrée à son tour. Elle m’a raconté ses études, son petit ami, sa nouvelle colocation avec une amie et ses ambitions pour l’avenir. J’ai souri car je me suis rappelée ma situation personnelle au même âge qu’elle. Moi aussi j’avais beaucoup d’ambition et des rêves, plein de rêves qui me faisaient vibrer et me donnaient envie de croquer la vie à pleines dents.

Nos deux regards ont brillé du même feu à cet instant. Une complicité s’est créée ainsi qu’une forme de reconnaissance… C’était comme si nous savions l’une et l’autre que nous étions animées par la même énergie joyeuse et positive. Nos âmes étaient tout simplement en phase, en harmonie.

Et puis, juste avant d’arriver à Paris, je lui ai dit que finalement tant que nous avions la santé, tant que nous étions en vie, nous pouvions tout réaliser. Elle m’a regardée, soudainement très inspirée car particulièment concernée, et m’a révélé qu’elle avait été gravement malade quand elle était enfant, raison pour laquelle elle continuait de prendre un traitement. Et, avec beaucoup de pudeur mais aussi une immense clarté dans le regard, elle a ajouté qu’elle se sentait tellement chanceuse d’être en vie aujourd’hui qu’elle mettrait tout en oeuvre pour réaliser ses rêves et vivre pleinement son temps. Elle avait non seulement déjà acquis cette forme de lucidité qui s’installe au fil des ans mais elle avait su conserver son enthousiasme et cette rage de vivre qui caractérise les enfants. J’étais complètement bluffée et immensément touchée.

Nous nous sommes remerciées l’une et l’autre pour nos confidences et ce très bon moment. Et nous sommes parties chacune de notre côté le coeur rempli d’espoir et plus riche qu’avant.

Ce jour là, une jeune femme de 24 ans, solaire, avec un prénom aussi rare que le mien (et qui inspire la grâce…), m’a donné une leçon de vie. Merci à elle. Oui, infiniment merci.

Des baisers à tous et toutes.

Humeurdemoutard_London

Et pour ma meilleure amie ❤ :

« Every night I lie in bed
The brightest colors fill my head
A million dreams are keeping me awake
I think of what the world could be
A vision of the one I see
A million dreams is all it’s gonna take
A million dreams for the world we’re gonna make »

The Greatest Showman – A million Dreams – Benj Pasek / Justin Paul

[DIY] Les cartes à textes « hiver » décoratives

Étiquettes

, , , , , , ,

Let it snow, let it snow, let it snow… C’est beau hein ! Personnellement, j’adore la neige. J’aime aussi Paris sous la neige. Les voitures roulent plus doucement, il y a moins de circulation, les enfants sont heureux et il y a plus de luminosité aussi. Alors pour garder chez moi un peu de cette ambiance, j’ai réalisé quelques jolies cartes à textes, en anglais, sur le thème de l’hiver et de la neige. Vous les trouverez plus bas, en téléchargement gratuit, pour les afficher chez vous si le coeur vous en dit.

A noter : Les illustrations restent ma propriété artistique et ne peuvent donc être copiées ou commercialisées sans accord préalable.

Voici LES CARTES À TEXTES « HIVER » DECORATIVES :

CartesTextes_Hivers_0_Humeurdemoutard

Pour obtenir ces cartes « hiver », il vous faut :

1- une imprimante couleur,
2- des feuilles blanches en 210g,
3- des ciseaux (ou un cutter et une règle),
4- un cadre (ou du masking tape).

La méthode :

Téléchargez les modèles de carte. Puis, imprimez, découpez, encadrez et/ou collez où vous voudrez.

Carte_Affiche_Hiver_3_HumeurdemoutardCarte_Affiche_Hiver_4_Humeurdemoutard

>>  Télécharger les cartes « hiver » en grand format  <<

>>  Télécharger les cartes « hiver » en plus petit format  <<

J’ai éclairci les photos pour un meilleur rendu mais la couleur bleue est en réalité plus proche de celle des cartes à imprimer. Pour info ! 😉

Belle journée à toutes et tous !

CartesTextes_Hivers_2_Humeurdemoutard

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi

[COUP DE COEUR] 12 idées cadeaux pour la Saint Valentin

Étiquettes

, , , ,

Love is in the air… et vous ne savez pas quoi offrir à l’être aimé pour la Saint Valentin. Aucun soucis, j’ai déniché quelques idées cadeaux qui devraient vous plaire à vous ou votre partenaire. Des gourmandises, des bijoux, du dépaysement, des objets déco, des vêtements… y a tout ce qui faut. Je vous montre tout ça, vous allez voir, y a du beau.

Voici 12 IDÉES CADEAUX POUR LA SAINT VALENTIN :

1- Chez JUNIQE :

J’ai réalisé une sélection de jolis posters qui ont retenu mon attention. Les posters sont disponibles en plusieurs tailles allant du 20×30 cm au 80×120 cm. Comptez autour de 12,90 euros pour le plus petit format hors frais de livraison. Jolis, non ?

Junique_SaintValentin5_Humeurdemoutard

Copyright Juniqe

2- Chez LE SLIP FRANÇAIS :

Des slips, boxers et mêmes des culottes brodés avec un message tendre… Rahouu ! Et puis ces chaussettes de la collection capsule spéciale St Valentin, choubidou-chouchou… Comptez à partir de 39 euros le slip et 30 euros les deux paires de chaussettes hors frais de livraison. Si ça c’est pas la fête du slip franchement… ❤

LeSlipFrancais_SaintValentin_Humeurdemoutard

Copyright Le Slip Français

3- Chez PANDORA :

Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas encore le concept de cette marque, sachez que les bracelets et colliers de la collection Essence de PANDORA s’accompagnent d’un assortiment de charms délicats, finis main, en argent 925/1000e ou en or 585/1000e, représentant chacun une valeur. Voici quelques nouveautés « Spécial St Valentin » . Comptez à partir de 35 euros hors frais de livraison pour les charms. ❤ #BoumBoum

Pandora_SaintValentin8_Humeurdemoutard

Copyright Pandora

4- Chez MADAME TSHIRT :

Des t-shirts à messages à partir de 22,50 euros ou des mugs plein de love à partir de 34,90 euros… il y a vraiment de quoi trouver son bonheur chez Madame Tshirt. Vous connaissez ? Parce que ce site est une découverte pour moi et que je dois bien avouer que je le trouve très sympa.

MadameTShirt_SaintValentin3_Humeurdemoutard

Copyright Madame Tshirt

5- Chez LE PETIT CUBE :

Voilà un concept intéressant et peu ordinaire… Il s’agit ici de créer et d’envoyer à son amoureux(se) un cadeau 100% personnalisé ! Pour bien faire, on sélectionne le motif de sa petit boîte, on choisit un cadeau, on personnalise la boîte avec un message et des photos et puis GO ! Comptez à partir de 16 euros hors options et frais de livraison. #LovelyFun

PetiCube_SaintValentin2_Humeurdemoutard

Copyright Le Petit Cube

6- Chez LOVEBOX :

Et HOP ! Encore une bonne idée de cadeau original et bien trouvé. Une petite boîte à messages connectée. Grâce à une appli mobile (compatible iOS et Android, disponible sur l’Apple Store et le Google Play), on écrit un petit texte à l’être aimé. Le petit coeur de la boîte tourne pour indiquer au destinataire qu’il a reçu un message. Il ouvre le couvercle et découvre les jolis mots qui lui ont été envoyés. Il peut y répondre en faisant ensuite tourner le coeur de la boîte à la main. Une pluie de petits coeurs s’affiche alors sur l’appli de toutes les personnes connectées à la LoveBox. C’est un peu cher, 99 euros la LoveBox, mais #SoRomantic…

LoveBox_SaintValentin12_Humeurdemoutard

Copyright LoveBox

7- Chez SWATCH :

Regardez donc cette adorable montre HEARTY LOVE en édition limitée et numérotée de 7 654 pièces. Elle est étanche à 3 Bar et garantie 2 ans. #BigCrush. Comptez 70 euros la montre sur le site avec livraison expresse gratuite pour toute commande. Ne fondez pas tout de suite, j’ai pas fini ma sélection…

Swatch_SaintValentin1_Humeurdemoutard

Copyright Swatch

8- Chez WEEKENDESK :

… Car il y a aussi des supers idées de week-ends en amoureux avec le coffret LoveBox de Weekendesk ! Des destinations sympas dans des cadres de rêve à partir de 119 euros pour une nuit et 2 personnes. Cliquez, réservez et profitez ! Vous allez adorer.

WeekEndesk_SaintValentin11_Humeurdemoutard

Copyright Weekendesk

9- Chez URBAN OUTFITTERS :

Tiens, un médaillon en forme de coeur pour 25 euros ! Et puis tiens, des jolis boxers à partir de 16 euros !! Mais, c’est qu’il y a du bon aussi chez Urban Outfitters…  😉

UrbanOutfitters_SaintValentin7_Humeurdemoutard

Copyright Urban Outfitters

10- Chez PIERRE HERMÉ :

HEN ! MAIS NAN (mon régime…..) !!! Ben tant pis hein… Parce que là, on est chez Pierre Hermé et que ce serait dommage de passer à côté. Non mais vous avez vu ces merveilleuses douceurs ?  De 19,50 euros la petite boîte de macarons aux gâteaux à partir de 34 euros… pas de quartier pour la raison. On craque, on croque et on meurt de douceur.

PierreHerme_SaintValentin10_Humeurdemoutard

Copyright Pierre Hermé

11- Chez SWAROVSKI :

Oooh, bravo les nouveautés ! Ce bracelet entrelacé Hollow et ce collier Lovely, chacun à 99 euros, sont du pur bonheur. Ça devrait plutôt faire plaisir et attacher durablement quelques coeurs…

Swarosky_SaintValentin6_Humeurdemoutard

Copyright Swarovski

12 – Chez MY LITTLE DAY :

Et pour finir, que serait la Saint Valentin sans un peu de déco ? Des ballons, des lunettes de différentes couleurs, des stickers, des assiettes en carton et serviettes en papier en forme de coeur, des gobelets et pailles « Bisou » etc. Chez My Little Day, mon partenaire, y a du choix, y a du beau et plus encore… #GrosCoupDeCoeur.

MyLittleDay_SaintValentin_Humeurdemoutard

Copyright My Little Day

Et comme disait Jean-Louis Aubert, « Voilà, c’est fini ! On va pas s’dire au revoir comme sur le quai d’une gare. J’te dis seulement bonjour et fais gaffe à l’amour… »

Oui, « faîtes gaffe »… ou plutôt prenez soin de l’amour.

Des baisers à toutes et tous.

IMG_4041

Retrouvez tous nos coups de coeur dans la rubrique Oooh, c’est top ça !

It’s alive, it’s alive !

Étiquettes

, , , , ,

Hello tout le monde !

Elles vous manquent parfois nos petites anecdotes hein… ? Je sais. À moi aussi. Alors, permettez-moi de vous présenter la dernière perle du sizans. Franchement, parfois j’aimerais ne pas rire. Mais là , j’y arrive pas. Voyez le propos ou plutôt la bonne excuse pour ne pas manger…

– Le fils : « Maman, j’arrive pas à piquer mes betteraves avec la fourchette… »

– La mère : « Tu te moques de moi ?!! »

– Le fils : « Mais c’est parce que tu m’en as donné des VIVANTES ! »

< Inecrédibeule ! >

Betteraves_Humeurdemoutard

[DIY] Les petits déco de table pour la Chandeleur

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

J-5 avant la Chandeleur ! Viiite, des printable gratuits pour décorer la table à l’heure du goûter et déguster nos fameuses crêpes accompagnées de jus de pomme ! Après tout, un événement aussi savoureux mérite bien un peu de couleurs pour lui donner un esprit de fête parfaite, non ? Allez, on découvre ensemble les petits éléments décoratifs que je vous propose…

A noter : Les illustrations restent ma propriété artistique et ne peuvent donc être copiées ou commercialisées sans accord préalable.

Voici LES PETITES DÉCO DE TABLE POUR LA CHANDELEUR :

Chandeleur_Pommes5_Humeurdemoutard.png

Pour obtenir ces marque-pailles et ronds de serviette, il vous faut :

1- une imprimante couleur,
2- des feuilles blanches en 80g,
3- des ciseaux (ou un cutter et une règle),
4- du masking tape fantaisie.

La méthode :

Téléchargez le modèle de votre choix plus bas. Imprimez, découpez et scotchez.

Chandeleur_Pommes_Humeurdemoutard

>>  Télécharger les modèles POMMES  <<

Chandeleur_Ingredients_Humeurdemoutard

>>  Télécharger les modèles INGRÉDIENTS  <<

1- Ensuite, fixez les marque-pailles comme suit :

Chandeleur_Pommes1_Humeurdemoutard

2- Enfin, fixez les ronds de serviette comme suit :

Terminé ! Sympa, n’est-ce-pas ?

Chandeleur_Humeurdemoutard

Pour information, j’ai trouvé les serviettes en papier et les pailles chez Monoprix.

Belle journée à toutes et tous !

Chandeleur_Pommes6_Humeurdemoutard

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi

[PARENTALITÉ] Comment bien préparer son enfant à une intervention chirurgicale

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour à toutes et tous !

Comme promis sur mes réseaux sociaux, je vous livre enfin mon témoignage sur la manière avec laquelle j’ai préparé mon sizans à son opération, le déroulement de son parcours médical, et nos réactions à mon fils, mon mari et moi.

Avant de commencer, et si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous devez savoir que j’ai choisi de ne pas divulguer le motif de l’opération de mon fils d’une part car cela ne regarde que lui (c’est à lui que revient le droit d’en parler publiquement) et d’autre part car les informations de santé de ce genre sont généralement personnelles et confidentielles. Donc, par avance, merci de votre compréhension.

BienPreparerSonEnfantAUneOperation_1_HUmeurdemoutard

Prêt pour le bloc.

1- La préparation de mon enfant 

Il y a un an, le pédiatre de mon fils nous a informés, mon mari et moi, qu’il était possible que notre titi doive subir une « petite intervention chirurgicale de routine » dans un proche avenir. Nous avons alors effectué toutes les démarches à suivre pour valider la nécessité de cette opération jusqu’à mi-novembre 2017 où le « couperet » est finalement tombé : notre petit devra être opéré au plus tôt pour éviter de méchantes complications à l’adolescence et, plus graves encore, à l’âge adulte. SU-PER !

Le chirurgien me propose alors une date d’intervention au début des vacances de Noël 2017. Date que je préfère repousser à janvier 2018 de sorte à pouvoir digérer l’information et bien préparer mon sizans à cette opération. Nous voilà donc avec un délai d’un peu plus d’un mois et demi pour profiter des fêtes, nous documenter, nous rassurer, nous motiver en vue de cette intervention chirurgicale.

Je vous avoue que cela n’a pas du tout été simple pour moi dans la mesure où je n’ai jamais subi d’opération nécessitant une anesthésie générale. Et que l’idée d’y être confrontée, un jour, pour moi-même, me fiche carrément les jetons !

Heureusement, après avoir rencontré et échangé avec l’anesthésiste qui s’occupera de mon mignon, j’ai été informée de l’existence d’un ouvrage très clair et très bien construit à destination des enfants, le fameux « Je vais me faire opérer » de l’association SPARADRAP et la fondation CNP. Guide que l’association a eu la gentillesse de m’offrir.

JeVaisMeFaireOperer_Humeurdemoutard

Topissime !

Un livret illustré à la manière d’une petite bande-dessinée qui explique tout le déroulement d’une opération chirurgicale aux enfants, à partir du moment où il se réveille chez lui, le matin, jusqu’au moment où il récupère doucement dans sa chambre d’hôpital après être sorti de la salle de réveil. Nous avons donc lu, plusieurs fois, ce guide au sizans en le remettant dans le contexte d’une chirurgie ambulatoire, c’est-à-dire lorsque l’enfant est opéré très tôt le matin et peut rentrer chez lui l’après-midi et rester sous la surveillance d’un parent pendant plusieurs jours avec tout un protocole de soins à effectuer et/ou de médicaments à prendre, prescrits par le chirurgien et/ou l’anesthésiste, pour atténuer la douleur. Et je dois bien avouer que ce livret a été non seulement efficace pour bien préparer mon enfant à son opération mais aussi pour moi à comprendre et mieux appréhender cet événement.

Je le recommande donc vivement à tous les parents qui doivent prochainement faire opérer leur enfant.

2- Le déroulement de son parcours médical

Quel parcours a suivi mon enfant ?

Rien de plus simple ! Voici les 10 étapes que nous avons suivies  :

  1. Rendez-vous avec le pédiatre de mon fils et premier doute émis sur la nécessité d’une opération.
  2. Vérification avec une échographie.
  3. Validation de l’intervention avec un chirurgien pédiatrique spécialisé dans le problème détecté (chirurgien recommandé par mon pédiatre) et fixation de la date et du lieu de l’opération avec lui.
  4. Rendez-vous préparatoire avec le médecin anesthésiste sur le lieu où l’intervention sera effectuée. Anesthésiste qui prendra en charge l’anesthésie générale de mon fils le jour de l’opération (je précise ce point car il se peut que la personne rencontrée ne soit pas la même que celle qui effectuera l’anesthésie le jour J).
  5. La veille de l’intervention, détente et relecture du livret avec mon enfant. Changement des draps, du pyjama, des serviettes de toilettes avant la douche complète et soigneuse de l’enfant.
  6. Le matin de l’intervention, à nouveau la douche complète et soigneuse de l’enfant avant de l’habiller avec des vêtements parfaitement propres.
  7. Départ pour l’hôpital avec un sac de vêtements confortables et propres, un doudou parfaitement propre, un livre et un cadeau de réconfort post-opératoire.
  8. Admission de l’enfant à l’hôpital.
  9. Préparation de l’enfant : questions de l’infirmière, visite de l’anesthésiste en chambre, déshabillage de l’enfant et mise en place de la blouse, des surchausses et du bonnet stériles.
  10. Départ pour le bloc avec un infirmier « brancardier » (je crois qu’on dit comme ça) et le doudou propre !

3- Nos réactions à mon fils, mon mari et moi :

  • Mon fils de six ans :

En toute sincérité, jusqu’au jour J, il n’a pas arrêté de me dire qu’il ne voulait pas y aller. Mais, avec du recul, je pense qu’il était réticent plutôt à cause de mon stress non dissimulé qu’en raison de ses propres craintes. Et pour cause, lors du rendez-vous avec l’anesthésiste, ce dernier m’a franchement fait flipper quand il m’a annoncé, devant mon titi, qu’il s’agissait d’une intervention « douloureuse » ! Je me rappelle, qu’à ce moment précis, mon cerveau a buggé. J’étais dans mes petits souliers, la tête rentrée dans les épaules. Comme un disque rayé, je n’ai eu de cesse de questionner l’anesthésiste, mon pédiatre et même le chirurgien sur le contexte « ambulatoire » de cette intervention étant donnée qu’elle serait douloureuse… Heureusement, je me suis ressaisie après avoir compris que la douleur associée à ce type d’intervention était « gérable » et qu’aucun établissement hospitalier ne pousserait un patient vers la sortie qui ne soit pas en capacité de partir. Et puis, grâce au livret « Je vais me faire opérer », j’ai appris qu’il était important de dire « la vérité » sur son intervention chirurgicale à son enfant de sorte à ce qu’il n’ait pas de « mauvaise surprise » lors de son admission au bloc (inconnu, peur, stress, refus de coopérer) ou suite à son intervention (douleur, nausées, pleurs ou cris de détresse), au risque de compromettre l’efficacité de toute l’opération.

Heureusement, le jour de l’intervention, mon titi était volontaire et coopérant. Il était rassuré de constater que tout se déroulait comme on l’avait lu dans le livret. Il est parti au bloc sans verser une larme même si j’ai vu dans son regard qu’il était tout à coup moins fier que la minute précédant l’arrivée du brancardier. Je lui ai dit « à tout à l’heure » en lui envoyant un petit baiser. Et, une fois parti,… je me suis effondrée !

BienPreparerSonEnfantAUneOperation_2_HUmeurdemoutard

Début de l’attente !

  • mon mari :

Mon mari a beaucoup stressé… Et pour cause, il était dans un pays étranger. Nous avons fait le choix de ne pas le bloquer professionnellement car nous n’étions pas sûrs d’effectuer l’opération à la date indiquée et pensions qu’elle serait sans doute reportée. Pourquoi ? Parce que le titi a attrapé la grippe + forte fièvre peu avant Noël et que cette dernière s’est un peu trop éternisée… pour finalement se retirer définitivement tout juste 3 jours avant le jour J. Dans ce contexte, la date de l’opération a pu être maintenue mais mon mari était déjà en déplacement professionnel. Je l’ai donc tenu informé par sms et par téléphone du déroulé de cette journée.

  • moi :

J’ai donc demandé à ma mère de nous accompagner lors de cette journée. Elle est arrivée, la veille, chez moi puis elle est restée avec nous jusqu’à ce que nous soyons rentrés à la maison dans l’après-midi suivant l’intervention.

Elle m’a beaucoup aidée dans la mesure où pendant le temps de l’opération, elle s’est chargée de nous apporter des cafés, elle m’a réconfortée, elle a dédramatisé, elle m’a parlé de choses plus légères pour me changer les idées…

Ma mère est une personne qui a beaucoup d’humour et qui aime rigoler. Quand une situation stressante se présente, elle a l’art et la manière de trouver les mots justes pour apaiser les tensions et focaliser l’attention sur des petites choses drôles et sans gravité.

  • Je me souviens, par exemple, de cette fois où elle est revenue de la machine à café et m’a raconté avoir croisé le monsieur, qui était avec nous, plus tôt, dans la salle d’attente. Il partait tout penaud pour le bloc, allongé sur son « brancard » avec sa charlotte sur la tête. Et quand il a vu ma mère, avec ses deux gobelets de café, il lui a avoué « qu’il se sentait moins courageux que le petit » sans doute décontenancé d’être surpris dans le plus simple appareil par une femme élégante qui avait retenu son attention. Ça m’avait amusée.
  • Et puis, il y a cette fois, quand mon fils nous a enfin rejoint dans sa chambre, après son réveil, où le chirurgien est venu nous faire le compte-rendu de l’opération. Dès qu’il a franchi le seuil de la porte, je l’ai salué et l’ai tout de suite questionné sur le déroulement de l’intervention ainsi que la douleur que mon titi était en train d’encaisser. C’était sans compter sur l’humeur joyeuse de ma mère qui a repéré que le chirurgien était tout bronzé et qui lui a demandé, d’un ton enjoué, s’il avait passé ses vacances de Noël… à Agadir ! Bref, j’ai rigolé. #MaMère…

Ceci dit, tout juste après le départ de mon titi, j’ai quand même flippé, stressé et même versé ma grosse larme. #Snif

BienPreparerSonEnfantAUneOperation_4_HUmeurdemoutard

Ma tête de mère inquiète…

Voilà donc comment j’ai préparé mon enfant à son intervention et comment les événements se sont déroulés.

Quant à mon titi, nous sommes aujourd’hui jeudi soir (soit 3 jours après le jour J), il arrive enfin à se lever et faire quelques pas dans l’appartement. Il me réclame moins les anti-douleurs et il est plutôt de bonne humeur ! Preuve pour moi que le contexte « ambulatoire » de son opération est largement justifié.

Une dernière chose avant de conclure ce billet… Avec du recul, je me rends compte que c’est l’anesthésie générale qui me faisait le plus de soucis. Cet acte médical n’est, en effet, pas sans risque comme vous le savez sûrement (arrêt respiratoire, arrêt cardiaque…). Maintenant que mon mini s’en est remis (il a quand même vomi trois fois le jour J), je réalise qu’il ne s’est jamais figuré « les risques » que l’on connaît (1 décès pour 100 000 selon cette source). Non jamais. Peut-être parce qu’il est très jeune et donc insouciant. Ou peut-être aussi parce que, chez mon enfant, il y a comme un sentiment très fort d’immortalité, d’invincibilité, de continuité, de vie qui ne fait que commencer et qui n’est pas du tout « en danger ». Vous comprenez… Quoi qu’il en soit, il n’a jamais craint de mourir. Il a juste eu peur d’avoir mal parce qu’il a compris que j’avais peur qu’il ait mal. #BimAutocritique ! 😉

Enfin, si votre enfant doit être opéré prochainement, je vous encourage à aller consulter le site de l’association SPARADRAP sur lequel vous pourrez commander le fameux livret « Je vais me faire opérer » . Je vous souhaite beaucoup de courage et vous recommande aussi vivement de solliciter le soutien de vos proches (famille, amis, collègues…). Mine de rien, ça aide beaucoup de se sentir soutenu(e) et de recevoir des ondes positives pour le bon déroulement de l’intervention. #VécuEtApprouvé

Des baisers.

BienPreparerSonEnfantAUneOperation_5_HUmeurdemoutard

Ter-mi-né ! OUF !!