[LECTURE] Sortie de mon premier roman « Après la vie », présentation et chapitre 1

Bonjour à toutes et tous,

BONNE NOUVELLE : Mon premier roman « Après la vie » est enfin disponible !

Voilà plus d’un an que j’ai écrit ce roman. Je l’ai lu, relu et remanié jusqu’à aujourd’hui. C’est mon premier grand travail d’écriture. Un travail que j’ai longtemps muri et que j’ai produit avec mon coeur pour vous livrer une belle histoire sur la vie et l’après-vie.

Il n’est sûrement pas parfait. Je n’ai pas du tout la prétention d’écrire aussi bien que certains auteurs qui ont marqué et marquent encore la littérature. Mais, je vous assure qu’il est authentique et sincère dans ma volonté de vous présenter le récit d’un groupe de personnes en quête de réponses sur la vie et sur la mort à travers leurs propres expériences, leur vision personnelle du monde et sur leurs relations aussi. J’ai essayé d’être le plus juste possible dans l’expression des sentiments de mes personnages, ce qui n’est pas toujours aisé quand on a vécu le deuil d’un parent proche comme ça a été le cas pour moi. Il y a l’envie bien sûr, mais il y a aussi de la pudeur… Alors j’ai compensé parfois cette difficulté avec des touches d’humour qui n’ont pas vocation à blesser qui que ce soit qui traverse un deuil compliqué mais plutôt à prendre du recul pour se rendre compte que son chemin à lui n’est pas terminé et que nous avons tous quelque chose de particulier à faire et à apprendre de nos vies.

Enfin, je vous dirais que c’est une jolie road-story pleine d’amour et d’espoir dont je souhaite vous partager quelques lignes ici. Une histoire qui fait réfléchir, qui fait sens et dans laquelle chacun y trouvera une réponse en lui particulière par rapport à ses propres questionnements ou besoins d’évolution sur notre Terre. J’espère qu’elle vous plaira. Et puis zut, trêve de commentaires, je me lance. Voici le premier chapitre de mon premier roman « Après la vie ». ❤

Pour le commander dans sa version numérique (4,99 €) OU papier (16,90 € + frais de port), c’est :

– soit chez CULTURA :

>> https://www.cultura.com/apres-la-vie-9791026261100.html <<

– soit chez LIBRAIRIE EYROLLES :

>> https://www.eyrolles.com/Litterature/Livre/apres-la-vie-9791026261100/ <<

– soit chez l’éditeur LIBRINOVA :

>> https://www.librinova.com/librairie/ombelline-robin/apres-la-vie-1 <<

——————————————-

Après la vie

par Ombelline Robin

CHAPITRE 1 – AU COMMENCEMENT

Ce matin de mai, alors qu’il faisait froid malgré un beau ciel bleu, j’avais prévu de prendre le train pour aller voir un client à Nantes. Je me souviens qu’en arrivant à la gare Montparnasse, en remontant des sous-sols du métro pour atteindre les quais à la surface, j’étais tombé malencontreusement dans un escalier. J’avais trébuché et je crois bien que, dans ma chute, je m’étais cogné la tête sur quelque chose de dur car j’avais ressenti une violente douleur pendant à peine quelques secondes. Mais j’étais tellement pressé que je m’étais relevé un peu chancelant et j’avais foncé vers le quai pour attraper mon train. Je l’avais eu de justesse car les portes s’étaient vite refermées derrière moi. Et le train avait démarré.

Je souris car je me rappelle, qu’au bout de trente minutes de trajet, je m’étais rendu compte que j’avais oublié mon bagage en bas de l’escalier dans lequel j’étais tombé. J’avais l’air fin ou plutôt sonné. Moi le maniaque qui faisait toujours attention à tout, j’avais laissé mon bagage à la gare. Quel crétin je faisais ! Je décidai donc d’aller trouver le contrôleur pour qu’il envoie un message aux agents restés sur place. Avec le plan de lutte contre le terrorisme qui était toujours d’actualité, je savais que je risquais de retrouver mon bagage pulvérisé à moins que quelqu’un l’ait tout simplement subtilisé. Bref, je n’en menais pas large alors que je me dirigeai vers le contrôleur.

Il était en pleine discussion avec un groupe de jeunes gens qui s’étaient installés dans un espace de places à quatre. La discussion portait sur le bruit et l’interdiction de poser ses pieds sur les sièges quand je tentai d’attirer son attention.

— Excusez-moi, Monsieur !

Il ne me répondit pas et fit mine d’attendre des excuses de la part du groupe ainsi qu’une promesse de bonne tenue. Je l’interpellai, à nouveau, un peu plus fort. Mais il continua de m’ignorer de manière fort détestable et reprit sa ronde de contrôle des billets sans même me jeter un regard. Je songeai immédiatement à une espèce de pauvre type arrogant ou imbu de sa fonction. J’étais tellement agacé par ce comportement que j’étais décidé à ne pas le laisser s’en tirer à si bon compte. J’irai me plaindre à un agent de la gare dès que je serai arrivé à destination. De toute manière, à l’heure qu’il était mon bagage avait dû connaître un sort dramatique…

Aussi, il y avait eu ce moment vraiment bizarre tandis que je retournai à ma place. J’éprouvai, en effet, une sorte de malaise. Habituellement, les jeunes femmes que je croisais me lançaient toujours un regard aguicheur ou alors elles me souriaient. Mais là, rien. Rien depuis…. Depuis que j’étais monté dans le train je crois bien. Oui c’est ça ! Rien. Ça ne devait pas être un bon jour pour moi sans doute. Ou c’était encore un truc de pleine lune ou quelque chose dans le genre qui agissait sur l’humeur de ces demoiselles.

— Ah les filles ! Toujours compliquées…

Je retrouvai ma place et m’installai confortablement. Je souris à ce bébé qui me regardait dans les bras de sa mère de l’autre côté de l’allée. Il me sourit en retour et je pensai alors que moi aussi je voudrais devenir père un jour. Mais pas tout de suite. Je voulais d’abord faire avancer ma carrière, avoir une vraie promotion de poste et de salaire et peut-être, ensuite, envisager un pacs avec Fanny et mettre en route une famille.

Ah Fanny ! Je me demandai pourquoi je continuais de l’aimer si fort alors qu’elle m’en faisait voir de toutes les couleurs. Fanny est ma petite amie, ma chérie. Elle a vingt-cinq ans et vit avec sa grande sœur en colocation à Vincennes. Enfin, officiellement. Parce qu’officieusement, elle est tout le temps chez moi, dans mon appartement du quinzième arrondissement, avec sa manie de tout laisser traîner. Cette fille là je l’aime oui, même quand elle m’en fait baver.

Puis, perdu au milieu de mes pensées, alors que je regardai le paysage défiler par la fenêtre du train, je n’avais pas vu cette dame arriver. Elle s’était excusée auprès de mon voisin de siège, elle avait commencé à se faufiler entre lui et le siège opposé puis s’était assise sur moi comme si de rien n’était. Oui, sur moi. Ou plus exactement à travers moi. Et c’est à cet instant précis que je compris. J’étais là mais pas pour les autres. J’étais devenu autre chose.

Je m’appelle Leonardo, je suis né à Paris, dans le douzième arrondissement, d’un père franco-belge et d’une mère italienne. Et je suis donc mort à vingt-neuf ans, un matin du mois de mai 2017, après une vilaine chute dans un escalier. C’est bête ! Si j’avais su que je finirais mes jours comme ça, hein ! Si j’avais su, j’aurais… J’aurais… Bon d’accord, je ne sais pas ce que j’aurais fait. Et puis, de toute façon, je l’aurais su comment ? Bah oui tiens, à propos ! Comment ? Il y a quelqu’un qui commande tout ça ? Qu’est-ce que je fais encore là ?

— Allô, il y a quelqu’un ? Vous m’entendez ? Eh hooo ! ! Il n’y a personne, alors ? ! Pfff !

Pas de réponse. Tu parles d’un Dieu ! Et dire que je me suis farci la messe tous les dimanches pendant toute ma scolarité… Tout ça pour quoi ? Pour un Dieu qui n’est même pas là et qui n’existe sans doute pas.

Au moins, j’avais réussi à rentrer. J’étais chez moi, allongé dans mon canapé. Je ne savais pas du tout où ma dépouille avait été emmenée et j’attendais qu’un proche rentre chez moi pour avoir quelqu’un que je connaissais à qui me raccrocher. En attendant, il fallait que je trouve un moyen de communiquer.

— Voyons voir… Si je frappe un grand coup sûr la table basse. Ah, il n’y a pas de son. Et si j’essaie d’ouvrir une porte, ma main passe au travers de la poignée. Et tiens, est ce que je peux allumer la télé ? Non, ça ne veut pas non plus. Et les lumières, nada. Niet ! Ça ne marche pas.

J’étais déconcerté mais je réfléchis à d’autres solutions et me rappelai les films de fantômes que j’avais vus lorsque j’étais adolescent. Comment faisaient-ils pour bouger les choses ? Je me souvins alors d’un film dans lequel un spectre, qui était super énervé, puisait sa force dans la colère. Il fallait que j’essaie, que je me fâche. Il fallait que je pense à un truc que je détestais. Ou non, il fallait que ce soit quelqu’un que je n’aimais pas. Carl ! Cet enfoiré qui m’avait piqué un client l’an passé, je l’aurais bien collé au mur.

— Ouais, c’est ça Carl ! Je te déteste mon gars, t’es qu’un pauvre type complètement naze. Bien, bien naze ! Un gros naze à qui je vais coller mon poing dans la figure ou plutôt dans ce coussin ! TIENS ! ! PRENDS ÇA !

« Pof ! »

— Quoi, c’est tout ? Juste un petit « pof » de rien du tout ? Ah misère, va falloir que je m’entraîne. Quelle galère…

— Hihihi !

Un rire d’enfant venant de derrière moi me fit sursauter si fort que je me retournai pour voir de qui il s’agissait.

— Eh mais vous êtes qui vous ? Attendez ! Ne partez pas ! Vous m’avez vu ? vous m’avez entendu ? ATTENDEZ ! !

Ou bien je devenais fou ou je venais de voir une fillette blonde avec une robe blanche à fanfreluches traverser en courant le mur de mon salon ? Je lui emboitai le pas et passai, à mon tour, la tête à travers le mur et la vis qui montait l’escalier de mon immeuble à toute vitesse.

— EH PETITE, TU M’ENTENDS ?

— Je dois trouver ma maman !

— Ta maman ?

— Oui, elle va bientôt rentrer. Il faut que je sois à la maison sinon je vais la rater !

— Mais, de quoi… Mais attends !

Elle était montée pour de bon et je l’avais finalement laissée s’en aller. Je ne pouvais pas la suivre puisque moi aussi je devais retrouver mes proches. N’importe qui pourvu que quelqu’un se décide à venir à mon appartement. Car je sentais bien que ce n’était que le commencement.

Pour commander mon roman en version papier, cliquez sur « Après la vie » .

Merci à mon éditeur Librinova et toute son équipe, Mathieu, Madeline et Summer pour leur gentillesse, leur disponibilité, leur patience et leurs bons conseils. ❤

A noter : j’envoie un marque-page, en pdf, à imprimer avec une dédicace personnalisée pour toute commande effectuée en ligne. Il suffit juste de m’envoyer une photo du livre reçu par mail sur bonjourhdm@gmail.com.

Exemple :

[LE COIN LECTURE] Récapitulatif de ma sélection de livres pour mai

Hello ! Voici notre rendez-vous mensuel avec le récapitulatif des livres présentés, chaque semaine, sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes intéressé(e), je vous encourage donc à me suivre sur Facebook, Instagram ou Twitter pour découvrir le « livre du vendredi » que j’ai choisi de mettre en avant, pour nos enfants.

Au mois de mai, j’ai donc choisi de vous présenter trois livres sur 1. l’ennui, les bêtises et la complicité  2. la mauvaise humeur, les jurons et le retour de bâton  3. la relation père-enfant, la confiance en soi et la capacité de projection.

Bonne découverte et bonne lecture à tous.

1- Titre : Ana Ana, Les champions du désordre

LivresEnfant_3_Mai_Humeurdemoutard

Ce livre raconte l’histoire d’une petite fille nommée Ana Ana qui ne peut pas sortir jouer dans le jardin avec ses doudous à cause de la pluie. L’un des doudous propose alors de jouer dans la chambre de la fillette comme s’ils étaient dehors. Tous passent un super moment dans un joyeux bazar jusqu’à ce qu’Ana Ana entende sa mère dans le couloir et décide de tout ranger à l’aide de ses doudous pour ne pas la décevoir. Puis l’ordre et le silence s’installe… au point que la petite fille n’en peut plus et commence à jeter des balles à ses doudous. S’ensuit à nouveau une pagaille qui sera interrompue par un incident heureusement sans gravité. Et voilà que la pluie laissera la place au beau temps qui leur donnera une nouvelle idée.

Textes : Dominique Roque 
Illustrations  : Alexis Dormal
Editeur : Editions Dargaud (France-Belgique)
Nombre de pages : 28
Prix : 7,95 euros
À partir de : 3 ans

2- Titre : Mille Méduses

LivresEnfant_4_Mai_Humeurdemoutard

Ce livre c’est l’histoire d’un marin, le Capitaine Daniel, qui ne peut pas s’empêcher de jurer dès que quelque chose le contrarie. Aussi, à bord de son bateau, chahuté par quelques dauphins, cachalots et poissons volants qui passaient par là, le Capitaine Daniel cria à chaque fois « Mille méduses ! »… Mais voilà qu’une méduse géante, lassée de cette attitude, entraîna le bateau et son équipage par le fond. Une balade bien mouvementée et pleine de suprises dont le Capitaine ressortit heureusement indemne mais qui lui aura bien servi de leçon. Car il cessa de prononcer ce juron jusqu’à cette nouvelle contrariété qui le fit sortir de ses gonds et dire les mots de trop que l’océan et d’autres de ses habitants lui reprochèrent de nouveau aussitôt…

Textes : Gwenaël David
Illustrations  : Julia Wauters
Editeur : Editions Hélium (France)
Nombre de pages : 40
Prix : 16 euros
À partir de : 5 ans

3- Titre : Ce que papa m’a dit

LivresEnfant_2_Mai_Humeurdemoutard

Ce livre raconte l’histoire d’un petit garçon nommé Archibald qui observe les hirondelles dans le ciel avec son papa. Ce dernier explique justement à Archibald qu’elles s’en vont de l’autre côté de la Terre. S’ensuit alors toute une série de questions-réponses entre le petit garçon et son père pour savoir si Archibald pourra lui aussi voyager aussi loin et surmonter toutes ses peurs pour y parvenir. A chaque fois, son père le rassure et lui donne confiance en lui. Puis, plein d’espoir, l’enfant demande à son papa s’il arrivera alors à réaliser un aussi long voyage que celui des hirondelles… La réponse attendue sera toute aussi prometteuse et plus belle encore pour son avenir.

Textes : Astrid Desbordes
Illustrations  : Pauline Martin
Editeur : Editions Albin Michel (France)
Nombre de pages : 40
Prix : 9,90 euros
À partir de : 3 ans

Ma sélection du mois de mai est terminée. Et celle du mois de juin a déjà commencé sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes curieux(se), rendez-vous sur Instagram ! 😉

Belle fin journée à tous !

Des baisers

LivresEnfant_1_Mai_Humeurdemoutard

[LE COIN LECTURE] Récapitulatif de ma sélection de livres pour avril

Hello ! Voici notre rendez-vous mensuel avec le récapitulatif des livres présentés, chaque semaine, sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes intéressé(e), je vous encourage donc à me suivre sur Facebook, Instagram ou Twitter pour découvrir le « livre du vendredi » que j’ai choisi de mettre en avant, pour nos enfants.

Au mois d’avril, j’ai donc choisi de vous présenter trois livres sur 1. la peur de la nuit, la nature, la complicité mère-enfant 2. les disputes ou rivalités, le sentiment d’injustice, l’affirmation de soi  3. la capacité d’imagination, l’accumulation, l’exagération et l’humour.

Bonne découverte et bonne lecture à tous.

1- Titre : Clair comme Lune

LivreEnfant_Avril2017_Humeurdemoutard

Ce livre c’est l’histoire d’une petite fille nommée Lola qui a très peur du noir. Aussi, quand la nuit tombe, elle reste près de sa maman qui l’emmène aussitôt à l’extérieur de la maison pour lui montrer la lune et lui permettre d’apprécier les petits bruits de la nuit. Cette soirée là est justement très agréable et pleine de vies, celles des criquets et des lucioles… Lola sera rapidement conquise par cette ambiance qui lui permettra ensuite d’aller se coucher rassurée et bien accompagnée.

Textes : Sandra V. Feder
Illustrations  : Aimée Sicuro
Editeur : Editions Didier Jeunesse (France)
Nombre de pages : 32
Prix : 13,90 euros
À partir de : 3 ans

2- Titre : Mais… C’est pas juste !

LivreEnfant3_Avril2017_Humeurdemoutard

Ce livre met en scène deux jeunes lapins copains qui décident de construire ensemble un avion en carton. Pour bien faire, Ferdinand demande à Simon d’aller chercher un feutre noir pour dessiner le tableau de bord. Au retour de Simon, Ferdinand s’accapare le feutre ainsi que la boîte en carton et ordonne à Simon d’aller quérir autre chose. Simon s’exécute mais voilà que Ferdinand lui commande d’aller chercher un nouvel accessoire. Déçu d’être toujours celui qui doit rapporter quelque chose, Simon en fait la remarque à Ferdinand qui lui répond que c’est comme ça ou sinon il n’est plus son ami. Puis, la nuit suivante, Simon fait un cauchemar qui réveille son petit frère. Ce dernier lui donne alors la bonne idée qui lui permettra de ne plus se laisser faire…

Textes et illustrations : Stephanie Blake
Editeur : École des Loisirs (France)
Nombre de pages : 24
Prix : 12,70 euros
À partir de : 3 ans

3- Titre : Coincé

LivreEnfant2_Avril2017_Humeurdemoutard

Ce livre c’est l’histoire de Floyd, un jeune garçon dont le cerf-volant se coince dans les branches d’un arbre. Alors, Floyd a l’idée de jeter sa chaussure dans l’arbre pour tenter de le déloger. Mais sa chaussure reste elle aussi coincée. Il décide de jeter son autre chaussure qui se coince à son tour, puis le chat Mitch, une échelle, un pot de peinture ainsi que des choses de plus en plus grosses et lourdes… Des objets parfois incongrus pour tenter de décoincer toutes les affaires qu’il a jetées et figées entre les branches de cet arbre qui retient tout prisonnier. Puis le cerf-volant finit par tomber rappelant ainsi à Floyd comment tout ceci avait commencé… La satisfaction de retrouver ce jouet est alors si grande qu’il en perd le fil de sa pensée.

Textes et illustrations : Oliver Jeffers
Editeur : Editions Kaléidoscope (France)
Nombre de pages : 32
Prix : 13,50 euros
À partir de : 3 ans

Ma sélection du mois d’avril est terminée. Et celle du mois de mai a déjà commencé sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes curieux(se), rendez-vous sur Instagram ! 😉

Belle journée à tous !

Des baisers

MarchePleinAir_Humeurdemoutard

[LE COIN LECTURE] Récapitulatif de ma sélection de livres pour mars

Hello ! Voici notre rendez-vous mensuel avec le récapitulatif des livres présentés, chaque semaine, sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes intéressé(e), je vous encourage donc à me suivre sur Facebook, Instagram ou Twitter pour découvrir le « livre du vendredi » que j’ai choisi de mettre en avant, pour nos enfants.

Au mois de mars, j’ai donc choisi de vous présenter quatre livres sur 1. les apparences, les préjugés et l’amitié 2. la disparition d’un proche, la distance et le réconfort 3. la curiosité, la préservation et l’environnement 4. les bêtises, l’affirmation de soi, la raison.

Bonne découverte et bonne lecture à tous.

1- Titre : Le Grand Méchant Graou

Livre_enfant_1_Humeurdemoutard

Dans ce livre, on découvre un drôle de loup plus connu sous le nom de Graou. D’ailleurs, nul ne sait vraiment s’il s’agit d’un loup car tout le monde préfère se tenir à distance du Graou. Et ce dernier profite de la situation pour mener une vie paisible dans la forêt loin de la folie tumultueuse des hommes. Puis, voilà qu’une petite fille, tout de rouge vêtue, vient perturber sa tranquillité et lui demander son amitié. Une fillette déterminée et plutôt bien inspirée qui trouvera un joli moyen d’arriver à ses fins.

Textes : Ingrid Chabbert
Illustrations  : Raul Nieto Guridi
Editeur : Editions Samir (Liban)
Nombre de pages : 32
Prix : 12 euros
À partir de : 4 ans

2- Titre : Capitaine Papy

Livre_enfant_4_Humeurdemoutard

Ce livre nous embarque dans une aventure extraordinaire, celle de Tim et de son grand-père. Et quelle aventure ! Qui aurait pu croire, que derrière cette lourde porte secrète, cachée dans le grenier du grand-père, attendait un paquebot prêt à prendre les flots. Un bateau qui emmènera bientôt nos deux aventuriers sur une île pleine de surprises. Un lieu de vie semblable à un paradis que Tim et son papy prendront beaucoup de plaisir à découvrir. Un endroit magnifique duquel le petit garçon devra cependant revenir seul tel un vaillant matelot… guettant à son retour des nouvelles de son papy, son héros.

Textes et illustrations : Benji Davies
Editeur : Editions Milan (France)
Nombre de pages : 40
Prix : 11,90 euros
À partir de : 3 ans

3- Titre : Hello, Monsieur Dodo !

Livre_enfant_2_Humeurdemoutard

Ce livre c’est l’histoire d’une petite fille nommée Martha qui adore les oiseaux au point qu’elle passe tout son temps libre à les observer. Et puis, un jour, elle croise le chemin d’un Dodo, une espèce d’oiseau éteinte en raison de la sur-chasse. Elle se garde donc d’en parler à quiconque afin de préserver la sécurité de son nouvel ami. Un secret qui finira cependant par lui échapper et l’obliger à garder ses distances vis-à-vis du Dodo le temps que les curieux se lassent et soient tous repartis. Enfin, après une longue séparation et les dangers écartés, elle se mettra en tête de retrouver cet ami et découvrira qu’il était resté tout ce temps en bonne compagnie.

Textes et illustrations : Nicholas John Frith
Editeur : Editions Casterman (Belgique)
Nombre de pages : 32
Prix : 14,90 euros
À partir de : 3 ans

4- Titre : Max et les Maximonstres

Livre_enfant_3_Humeurdemoutard

Ce livre raconte l’histoire de Max, un jeune garçon turbulent déguisé en loup qui s’emploie à cumuler les bêtises. Tant et si bien que sa maman fâchée finit par le traiter de « monstre » avant de l’envoyer dans sa chambre se calmer sans dîner. Puni mais toujours aussi bien inspiré Max voit soudain sa chambre se transformer en forêt au bout de laquelle un bateau l’attend prêt à l’emmener de l’autre côté d’un immense océan. Max embarque alors pour un très long voyage jusqu’au pays des Maximonstres. Des Monstres effrayants parmi lesquels Max trouvera une place de choix, celle de Roi. Un Roi cependant en manque d’affection qui tournera vite les talons pour rentrer à la maison. Un jeune garçon enfin soulagé de retrouver sa chambre où le réconfort l’attend grâce à une suprise déposée là par sa maman.

Textes et illustrations : Maurice Sendak
Editeur : Editions Ecole des Loisirs (France)
Nombre de pages : 48
Prix : 12,70 euros
À partir de : 4 ans

Ma sélection du mois de mars est terminée. Et celle du mois d’avril a déjà commencé sur mes réseaux sociaux. Si vous êtes curieux(se), rendez-vous sur Instagram ! 😉

Belle journée à tous !

Des baisers

Livre_enfant_5_Humeurdemoutard