Le jour où mes stats ont explosé…

19 février 2016.

J’ai rien compris tellement les choses sont allées vite ! Il est 19h et vous avez été aujourd’hui exactement 1 756 visiteurs à venir faire un tour sur mon blog.

statsHumeurdemoutard

Et pourquoi ce pic ?

A cause de mon petit DIY « Le mangeur de colère© » publié hier. Une idée d’objet pour apaiser les petits dont j’ai eu l’idée en 2013 (lorsque mon fils avait 18 mois) et dont j’ai ensuite re-fabriqué une version plus « instagramable » pour mon fiston lorsqu’il avait 3 ans [c‘est le requin mangeur de lettres d’Elisa du blog Et Dieu Créa qui m’a inspirée pour cette version].

Et voilà, vous avez été très nombreux à liker ce dévoreur de soucis, à le partager sur vos réseaux sociaux [Merci à Claire RC, Véronique Skrotzky, Cindy Julien de Facebook, et aussi à Le Petit monde de youchrisBébé Chat’stucesPanda Family, Babylone Harmonie et tous ceux qui ont fait rayonner partout mon petit DIY], et à vouloir le tester aussi.

A vous tous, simples visiteurs, nouveaux abonnés, récents followers, je voudrais dire un IMMENSE MERCI.

Non seulement ça m’a fait TRÈS plaisir, mais cela m’a permis de constater à quel point, VOUS, parents, futurs parents, enseignants, psys, coachs ou conférenciers, avez le soucis d’éduquer les enfants, NOS enfants, les générations futures qui élèveront aussi des enfants, avec compréhension, patience, bienveillance… avec AMOUR.

C’est magique. C’est magnifique.

Nous savons tous, aussi bien attentionnés que nous soyons, à quel point le fossé est large entre les convictions que nous avions avant de devenir parents et le moment où nous le devenons véritablement. D’un côté, il y a le quotidien, la fatigue [pour ne pas dire l’épuisement], les soucis qui tendent à nous fragiliser, à nous faire douter de nous et de nos capacités et je ne parle même pas du jugement des autres qui vient en plus tout aggraver. Puis, de l’autre côté, il y a ces petits, nos enfants, ceux des autres, si pleins de vie, si exaltés, avec leurs émotions si fortes et si contrastées. Ce n’est pas facile d’être un bon parent. Non, ce n’est pas évident.

Mais je crois en NOUS. Je crois que nous faisons du mieux que nous pouvons. Ce n’est peut-être pas l’idéal que nous recherchions ni celui de notre entourage ou des gens que nous jugent… Mais, c’est déjà très bien de vouloir s’améliorer, d’essayer et aussi et surtout de ne pas se décourager.

Le parent parfait n’existe pas et celui qui vous juge essaie plutôt de minimiser ses propres défaillances. Ou bien, il révèle son manque de confiance dans votre capacité à être un bon parent. Il n’est pas optimiste, il n’a pas l’espoir.

Pour ma part, je me refuse à juger, à pointer du doigt un parent en difficulté. Je préfère garder le bon et encourager les parents que je croise sur ces bonnes bases pour leur donner confiance.

Voilà ma conviction profonde. Voilà ma note d’espoir.

Encore MERCI pour tous vos gentils messages, partages, passages sur cette page.

Ce « mangeur de colère » n’est pas grand chose au fond. Ce n’est qu’un petit truc pour aider les petits à sortir leur colère, à la déplacer, la canaliser en la déposant dans cette drôle de boîte « pas commode » pour lui montrer que « c’est ok » de ressentir cette émotion, qu’il ne doit pas la réprimer mais la laisser sortir et passer. Mais je reste convaincue que la patience, l’empathie et le dialogue des parents sont les leviers qui feront, petit à petit, vraiment la différence.

Bon week-end à vous tous.

Humeurdemoutard

< Nous avons tous le droit de nous tromper. Mais nous avons aussi tous le devoir de le reconnaître et de nous améliorer. 😉 >

MerciHumeurdemoutard

*********

EDIT : A minuit, mon outil de statistique affiche un total final de 2 457 visiteurs. Encore un IMMENSE MERCI à toutes et tous.

Publicités

[COUP DE COEUR] Oliba, l’ange-gardien du doudou et du dodo des petits

Mercredi dernier, j’ai été invitée à un événement de blogueuses par l’agence Com&Kids chez Happy Families (Paris 4e) pour venir découvrir un produit très spécial : Oliba. Un produit encore à l’état de prototype qui ne manque pas de promesses pour éviter des catastrophes telle que la perte du doudou chéri ou encore pour accompagner doucement et sereinement le dodo des tout-petits. Un produit technologique, un produit composé de différentes matières, un produit qui a tout de suite suscité ma curiosité tant il est malin mais qui a aussi soulevé certaines interrogations en matière de sécurité… On fait le point ? C’est parti.

Voici OLIBA, L’ANGE-GARDIEN DU DOUDOU ET DU DODO DES PETITS :

Oliba by Humeur de moutard Oliba by Humeur de moutard

Où trouver Oliba : en pré-commande exclusive sur la plateforme de crowdfunding* INDIEGOGO.COM.

Oliba est une petite chouette multi-fonctions, imaginée par la startup Smarty Crew, que l’on fixe au doudou de son petit grâce à une attache universelle. Quelles sont ses multiples fonctions ? 1) Elle évite la perte du doudou grâce à un signal émis par une application smartphone sur le portable des parents – 2) Elle comporte une fonction veilleuse pour aider l’enfant à s’endormir – 3) Elle comporte une fonction audio qui offre 3 possibilités pour accompagner le sommeil des petits : d’abord au parent d’enregistrer sa voix et de restituer le message à l’enfant, ensuite d’accéder à une bibliothèque d’histoires adaptées aux enfants de 2 à 5 ans et enfin de proposer des berceuses – toutes ces possibilités étant d’une durée et d’une intensité [luminosité et volume sonore] variables. C’est pas top ça !

Et la sécurité du produit ?

Le gros avantage de toutes ces fonctions réside dans la mise au point d’un produit avant tout sécuritaire pour les tout-petits puisqu’il n’y pas de piles à changer [on charge Oliba par micro-usb], on peut retirer la « housse » d’Oliba et la laver, le produit n’émet qu’un signal de présence [dit passif] bien plus faible qu’un SMS [pour la fonction repérage en cas de perte] et Oliba ne comportera bien évidemment pas de bisphénol A. Enfin, la connexion avec le smartphone peut être coupée quand on le souhaite sans pour autant priver le produit de ses autres fonctions.

Voilà pourquoi Oliba est tellement génial ! Voilà pourquoi vous pouvez le pré-commander sur Indiegogo.com dès maintenant – d’une part, pour le payer moins cher qu’au jour de sa sortie – et d’autre part, pour aider au financement de sa mise en production.

Qu’est ce que le *crowdfunding :

Une campagne de crowdfunding fonctionne sur le principe du « premier arrivé, premier servi… Au meilleur prix ! ». Il y aura donc plusieurs paliers de prix pour Oliba, chacun avec une quantité limitée et un prix unique.

Si la campagne n’atteint pas son objectif vous serez remboursé. Si la campagne atteint son objectif (environ 1 000 Oliba pré-commandés) le projet sera validé par Indiegogo. L’argent récolté sera utilisé pour la production et la certification des Oliba pré-commandés. Les lots seront envoyés (environ) 5 mois après la fin de la campagne, le temps de produire et de certifier Oliba.

Oliba est sans nul doute l’une des innovations les plus chouettes du moment, un MUST HAVE pour le doudou et le dodo de l’enfant.

Retrouvez tous nos coups de coeur dans la rubrique Oooh, c’est top ça !