[COUP DE MAIN] Guirlandes « Joyeux Anniversaire » et autres printables

Hello la compagnie !

Vous allez préparer un anniversaire tantôt ? Et vous recherchez une guirlande « Joyeux Anniversaire » sympa et pratique à accrocher chez vous ? Comme vous le savez, j’ai mis en ligne, sur ce blog, des printables que vous pouvez imprimer, découper et monter vous-même à la maison.

Mais pour certain(e)s d’entre vous qui n’avez pas le matériel à la maison pour imprimer et monter ces guirlandes, je vous propose de les fabriquer pour vous et de vous les envoyer par courrier moyennant une petite participation de 5 euros pour éponger les frais de livraison (timbre et enveloppe), le papier en 80g, l’encre, la colle, la ficelle et en remerciement du temps de montage requis pour le faire.

Je me lance d’abord à travers ce billet un peu comme un test pour voir si cela vous dit et si les commandes suivent aussi.

Pour bien faire, voici donc :

  1. Le mail pour me contacter et me faire vos demandes : bonjourhdm@gmail.com
  2. Les modèles de guirlandes disponibles :

La guirlande « Lego »

AnniversaireLegoParty_8_Humeurdemoutard

La guirlande « Noël »

AnniversaireNoel_Deco6_Humeurdemoutard

La guirlande « Star Wars »

AnniversaireStarWars_Guirlande_Humeurdemoutard

La guirlande « Super-Héros »

AnniversaireSuperHeros_Guirlande_Humeurdemoutard

Et si vous avez besoin des kits complets « Lego » ou « Noël » ou encore des toppersinvitations « Star Wars » ou « Super Héros » que j’ai mis en téléchargement gratuit sur mon blog, contactez-moi par email sur bonjourhdm@gmail.com et je verrai directement avec vous ce que je peux faire.

Evidemment, il en va de même pour tous les autres printables (Halloween, Pâques, Lettres au Père Noël, cadres Star Wars, Baby Cards, mobiles, train de la semaine, cartes mantra, etc.) mis à disposition sur mon blog. 😉

Au plaisir de vous lire sur bonjourhdm@gmail.com et de vous aider à profiter de ces printables.

Des baisers et une superbe année 2019… avec rien que du neuf ❤ !

AnniversaireLegoParty_37_Humeurdemoutard

Publicités

[DIY] Les petits déco de table pour la Chandeleur

J-5 avant la Chandeleur ! Viiite, des printable gratuits pour décorer la table à l’heure du goûter et déguster nos fameuses crêpes accompagnées de jus de pomme ! Après tout, un événement aussi savoureux mérite bien un peu de couleurs pour lui donner un esprit de fête parfaite, non ? Allez, on découvre ensemble les petits éléments décoratifs que je vous propose…

A noter : Les illustrations restent ma propriété artistique et ne peuvent donc être copiées ou commercialisées sans accord préalable.

Voici LES PETITES DÉCO DE TABLE POUR LA CHANDELEUR :

Chandeleur_Pommes5_Humeurdemoutard.png

Pour obtenir ces marque-pailles et ronds de serviette, il vous faut :

1- une imprimante couleur,
2- des feuilles blanches en 80g,
3- des ciseaux (ou un cutter et une règle),
4- du masking tape fantaisie.

La méthode :

Téléchargez le modèle de votre choix plus bas. Imprimez, découpez et scotchez.

Chandeleur_Pommes_Humeurdemoutard

>>  Télécharger les modèles POMMES  <<

Chandeleur_Ingredients_Humeurdemoutard

>>  Télécharger les modèles INGRÉDIENTS  <<

1- Ensuite, fixez les marque-pailles comme suit :

Chandeleur_Pommes1_Humeurdemoutard

2- Enfin, fixez les ronds de serviette comme suit :

Terminé ! Sympa, n’est-ce-pas ?

Chandeleur_Humeurdemoutard

Pour information, j’ai trouvé les serviettes en papier et les pailles chez Monoprix.

Belle journée à toutes et tous !

Chandeleur_Pommes6_Humeurdemoutard

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi

[DIY] Des housses de coussins en tote-bag

J’adore conserver des boîtes en carton, des sachets en papier, des vieux tissus, des rubans, des boutons, des journaux et aussi des tote-bags (sacs en toile souple à deux anses). Je les range précieusement dans un coin en attendant de trouver une idée pour les recycler. Et puis cette semaine, j’ai eu envie de changer les trois coussins « roses et violet » qui trônent sur mon lit sans pour autant les jeter ou les donner. Et c’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers mon stock de tote-bags pour voir ce que je pourrais en retirer d’intéressant pour obtenir de jolies housses déco, fun et stylées. Je vous montre le résultat sans tarder.

Voici DES HOUSSES DE COUSSINS EN TOTE-BAG :

photo

Coussins2

Pour réaliser ces housses, il vous faut :

1- des tote-bags identiques ou différents selon votre goût,
2- des coussins,
3- des ciseaux,
4- du fil couleur lin,
5- une aiguille.

La méthode :

Vous l’aurez sans doute deviné, j’ai simplement coupé les anses des sacs en toile, introduit les coussins dans les sacs et cousu l’ouverture pour conserver la housse fermée ( 5 minutes de couture à la main pour chaque housse). Emballé c’est pesé ! Alors bien sûr, si vous suivez mon exemple vous devrez les découdre pour les laver et les repasser. Aussi, au lieu de coudre l’ouverture comme je l’ai fait, vous pouvez y fixer des bandes velcro sur chaque bordure ou des boutons sur une bordure en prenant soin de créer la boutonnière correspondante sur la bordure opposée. Et voilà, c’est terminé.

< Très simple et rapide à réaliser ce DIY m’a permis de relooker mes coussins sans engager le moindre frais. Vive le recyclage, les tote-bags et clin d’oeil à Billy Bandit une jolie marque pour les minis. >

Coussins6

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi.

[DIY] Le livre de votre enfant

La semaine dernière, j’ai lu le billet d’Ana du blog Green Baby Circus sur le livre que « levanouchka » a réalisé avec elle. J’ai trouvé cette idée tellement brillante que j’ai tout de suite eu envie de tester cet atelier avec mon quatrans. Je vous montre donc sans tarder le résultat de nos efforts. Je dis « nos » car cette activité ne peut être exécutée sans l’aide d’un parent pour rédiger, imprimer et monter le livre. C’est parti !

Voici LE LIVRE DE VOTRE ENFANT :

DSC_2522

DSC_2538

Pour réaliser ce livre d’histoire, il vous faut :

1- un ordinateur,
2- des feuilles blanches,
3- une imprimante couleur,
4- des feutres,
5- de la colle,
6- du masking tape,
7- des ciseaux.

La méthode :

Ouvrez un document Power Point sur votre ordinateur. Tracez un ligne verticale au milieu de la feuille pour la séparer en deux et obtenir ainsi 2 pages. Dupliquez cette « feuille » 3 fois de suite pour obtenir 4 feuilles.  Je vous conseille de garder la double page de couverture-titre vierge pour la fin. Car il est plus facile de trouver un titre en fin d’histoire. Choisissez une police de caractère pour vos textes et commencez donc à rédiger l’histoire que vous dictera votre enfant sur la 2e double page en prenant soin de laisser suffisamment de place pour le dessin qui viendra illustrer le propos. L’idée étant de se limiter à 3 double pages de textes. Pour le guider dans sa narration, débutez avec l’accroche « Il était une fois… » et laissez votre enfant poser le décor de son histoire et vous présenter ces personnages. Ensuite, guidez-le en lui proposant de raconter un événement extraordinaire qui sera le sujet principale cette histoire. Puis, amenez-le, petit à petit, à proposer une fin heureuse qui terminera l’histoire. Vous pouvez maintenant définir un titre ensemble.

DSC_2513

DSC_2516

Une fois l’histoire achevée, imprimez les 4 feuilles. Installez-vous à côté de votre enfant et demandez lui de dessiner sur chaque page un élément décrit dans le texte de la page concernée.

1HDM

J’ai tâché de retranscrire le plus fidèlement possible l’histoire du mini
(ex : les transitions et les temps employés).

2HDM

3HDM4HDM

Parfois, j’ai aidé le quatrans à dessiner certains détails ou objets (ex : la lune)

5HDM

Y a de l’imagination dans ce petit bonhomme de quatre ans !  😉6HDM

Enfin pliez chaque feuille en son milieu et assemblez-les de sorte à former un livre. Vous n’avez plus qu’à appliquer un peu de colle au dos de chaque page pour les coller ensemble et finir ainsi le livre. Vous pouvez ajouter une bande de masking tape sur la tranche pour un plus bel effet.

DSC_2530

DSC_2523

< Cet atelier requiert beaucoup de patience et de pédagogie pour bien expliquer à votre enfant comment inventer une belle histoire, comment la mettre en page et l’illustrer puis comment « l’éditer ». C’est un très bel atelier que je vous recommande vivement. Un excellent guide au développement de la pensée de l’enfant. Merci Ana ! >

A titre d’information, il existe un site SUPER pour écrire des histoires avec nos enfants qui s’appelle PLUME ! Il s’agit d’une application pédagogique et ludique innovante bien fichue et très facile à utiliser… Mais surtout inspirée de la méthode d’apprentissage Montessori ! #Jaime ! ❤

Humeurdemoutard_plume

Alors, inspiré(e)s ?

Belle journée à tous et toutes.

Des baisers !

DSC_2540

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi.

[DIY] Le mangeur de colère©

Depuis quelques temps, mon quatrans nous fait quelques belles colères. Submergés par ses émotions et dans l’incapacité encore de se raisonner [MERCI à la pédiatre Catherine Gueguen pour ses explications scientifiques très explicites et très claires sur le développement du cerveau de l’enfant], j’ai ressorti une boîte à colère un peu spéciale que j’avais créée lorsque mon fils avait 18 mois… Un « mangeur » de gribouillis tristes ou pleins de colère pour apaiser les petits esprits. Depuis, mon fils a pris l’habitude de lui donner « à manger » ses débordements de temps en temps.

Nota Bene : ATTENTION car ce « Mangeur de colère » est copyrighté. Merci de citer mon billet + lien + le nom de mon blog en référence pour toute utilisation publique ou relais « médiatisés » (Presse, blogs, forums, TV, éditions diverses, plateformes vidéos…).
Réf. Code de la Propriété intellectuelle et du Droit d’auteur.

Voici LE MANGEUR DE COLÈRE© :

Le mangeur de colère - by Humeur de moutard
Le mangeur de colère - Humeur de moutard

Pour réaliser cette boîte à colère, il vous faut :

1- une belle chute de carton ou une boîte en carton,
2- une feuille blanche,
3- des ciseaux,
4- du scotch,
5- des crayons de couleur,
6- 3 rouleaux de masking tape : j’ai choisi un noir, vert et rose.

La méthode :

Vous pliez et scotchez votre morceau de carton jusqu’à obtenir une boîte rectangulaire ouverte sur le dessus. Sur le dessus, vous découpez les bords du carton en bandes fines régulières de sorte à former les cheveux. Vous scotchez une feuille blanche (comme sur la photo) tout autour de la boîte en découpant tout ce qui dépasse. Ensuite, vous collez des morceaux de masking tape de sorte à former les yeux et le nez. Vous découpez une ouverture pour la bouche et la cerclez de masking tape pour former les dents et les lèvres. Enfin, vous finaliser les détails du visage à l’aide des crayons de couleur et découpez des morceaux de papiers sur lesquels vos enfants pourront gribouiller leurs contrariétés. Le mangeur de colère est fin prêt à dévorer tous les soucis de vos minis.

Retrouvez tous nos DIY dans la rubriques Les bidouilles à bibi.

[DIY] La marionnette clown

Voici encore un dimanche froid et bruineux. L’un de ces jours où l’on aimerait bien se glisser sous la couette pour n’en ressortir qu’au Printemps… mais quand on a des enfants, on a juste le droit d’y penser et surtout de se décarcasser pour leur trouver une activité. Dans la saga des marionnettes mignonnettes, je vous propose donc un tuto pour fabriquer un petit clown. Bon atelier et bonne après-midi avec vos minis !

Voici LA MARIONNETTE CLOWN :

Étapes de fabrication de la mationnette Clown - by Humeur de moutard

La marionnette Clown - par Humeur de moutardPour réaliser cette marionnette, il vous faut :

1- 1 rouleau de papier toilette,
2- 3 feuilles : 1 blanche, 1 jaune, 1 orange.
3- 3 rouleaux de masking tape : rouge, bleu, jaune,
4- de la colle,
5- des ciseaux,
6- un feutre noir et un stylo,
7- 2 petits pompons bleus et 1 rouge.

La méthode :

Vous entourez la moitié haute du rouleau de papier blanc et la moitié basse de papier orange. Puis vous les collez sur le rouleau. Vous découpez une bande large de papier dans la feuille jaune et la collez à l’intérieur du tube, dans la partie haute, en la laissant dépasser de plusieurs cm. Vous la consolidez avec du masking tape jaune sur la partie extérieure haute du rouleau. Puis vous découpez toute la partie de papier jaune qui dépasse en bandes fines que vous ferez boucler à l’aide des ciseaux. Vous affinez les boucles en les enroulant sur un stylo quelques secondes. Vous collez ensuite le pompon rouge en guise de nez. Avec du masking tape bleu et rouge vous découpez les yeux, la bouche et le noeud papillon. Vous finalisez avec un feutre noir. Vous collez les pompons bleus en guise de boutons. Et vous découpez et collez les bras dans les chutes de papier orange et blanc. Finito !

< Il faut compter 20 minutes pour réaliser cette marionnette. Vous pouvez faire intervenir vos minis sur quelques étapes clés de fabrication du clown selon l’âge et la dextérité. >

Si vous souhaitez aussi créer votre théâtre de marionnettes, j’ai un DIY pour vous à ce sujet : cliquez ici.

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi.

[DIY] Épeler et mémoriser les lettres de son prénom

Au Printemps 2015, alors que le mini était en petite section de Maternelle et commençait à devoir reconnaître les lettres de son prénom, j’ai cherché un moyen ludique et pédagogique de l’aider dans son apprentissage. J’ai alors trouvé deux idées originales et efficaces. La première consistait en une chanson personnalisée et facile à retenir. Je vous explique cela juste après. L’autre idée faisait appel à la concentration et à la créativité du fiston. (Re)Découvrons cette activité ensemble.

Voici comment ÉPELER ET MÉMORISER LES LETTRES DE SON PRÉNOM :

1. La chanson personnalisée :

Afin d’aider le fiston alors âgé de 3 ans à progresser et lui permettre d’épeler correctement son prénom, j’ai d’abord inventé une petite chanson qui reprend toutes les lettres de son prénom ainsi que son prénom.

La méthode :

– Choisissez un air connu de dessin animé ou de comptine facile à se rappeler.
Exemple : Si le prénom de votre enfant comporte 5 lettres, partez sur le refrain « Bouba Le Petit Ourson » chanté par Chantal Goya.

– Remplacer le prénom du personnage par celui de votre enfant.
Exemple : Au lieu de « Bouba, Bouba… », dîtes alors « Marin, Marin… »

– Et terminer le refrain en épelant chaque lettre du prénom.
Exemple : Remplacez « …mon petit ourson. » par « …M-A-R-I-N. ».

– Enfin chantez deux fois d’affilée ce nouveau refrain en baissant le ton tout à la fin comme on termine une chanson.
Exemple : « Marin, Marin, M-A-R-I-N », « Marin, Marin, M-A-R-I-N ! ».

Vous pouvez bien sûr choisir la chanson de votre choix pourvu que l’air soit facile à retenir et que le prénom et les lettres du prénom de votre enfant puissent être prononcés distinctement.

2. L’activité créative :

Matériel pour décorer les lettres - Humeur de moutardLettres décorées by Humeur de moutard

Pour décorer vos lettres, il vous faut :

1- des lettres en bois ou papier mâché (celles-ci viennent de Graphigro),
2- du masking tape (différents coloris ou motifs),
3- des stickers (ceux-ci viennent de Monoprix),
4- des ciseaux,
5- des feutres ou de la peinture…,
6- de la pâte à fixe pour fixer vos lettres au mur.

La méthode :

J’ai d’abord emmené mon mini avec moi, chez Graphigro, où je lui ai fait choisir les lettres de son prénom en les identifiant et en l’invitant à les nommer tour à tour. Une fois à la maison, nous avons pris tout notre matériel de décoration et avons posé les lettres en vrac sur une table. Le troizans, inspiré et motivé, a d’abord pris l’initiative de les remettre dans le bon ordre (à force d’avoir mémorisé/photographié dans son esprit l’orthographe de son prénom à l’école, il n’a pas trop hésité) et je l’ai encouragé une nouvelles fois à les nommer. Enfin, nous avons choisi un type de décoration pour chaque lettre et avons travaillé ensemble à leur donner de belles couleurs vives et stimulantes.

< Ce travail minutieux a permis à mon troizans de nommer plusieurs fois chaque lettre, de s’approprier l’exercice depuis l’achat des lettres, de s’impliquer dans leur mise en forme et en valeur… En d’autres termes de mobiliser le plus de sens possibles (vue, ouïe, toucher…) dans la mémorisation de son prénom de façon ludique et pédagogique. Cette activité permet également de développer la motricité fine. >

Plutôt facile, non ? Maintenant, à vous de jouer ! 😉

Retrouvez tous nos DIY dans la rubrique Les bidouilles à bibi.