Le grand coeur.

Un soir de la semaine dernière, le père est allé chercher notre titi de 4 ans et demi à la sortie de l’école. Ils adorent revenir ensemble à pied et discuter de leurs affaires de garçons. Ils en profitent souvent pour faire un détour par le magasin Micromania ou le rayon des jouets de Monoprix. Le père en profite alors pour raconter des petits bouts de son enfance à notre fiston tout lui faisant connaître certaines de ses passions d’alors.

Et le fils savoure ces moments privilégiés avec son papa adoré. Quand tout à coup, il réfléchit et dit à son père cette petite phrase qui lui remplit le coeur de lumière…

– Le fils :

Tu sé papa, j’aimerais acheter un papa comme toi pour le donner aux enfants qu’ont pas de papa… Mé toi, je te garde hein !

< Cette petite phrase pleine d’amour qui nous accompagnera toujours. >

offrirunpapa_humeurdemoutard

Le pari.

Un samedi en rentrant de courses, le quatrans insiste pour faire un détour par le parc. Il se hâte de monter sur la haute structure en bois au bout de laquelle se trouve la récompense : le toboggan.

Une fois perché sur la structure, il décide de se balancer dans le vide accroché à une simple barre d’appui.

– Le père inquiet : « Chéri, arrête de faire ça, tu risques de tomber et de te faire très mal… »

– Le fils : « Nan, ze suis fort. Ze vé pas tomber papa ! »

– Le père : « Ah bon ! Tu paries combien ? »

– Le fils : « dix-neuf ! »

< 19…… Briques ? Pintes ? Frites ? >

19_Humeurdemoutard

Le compliment #2

Voilà une semaine particulièrement intense qui se termine… On prépare la fête d’anniversaire du troizans-et-demi d’arrache pied ce qui le réjouit comme jamais. Notre mini compte les dodos avec une assiduité étonnante et ne manque pas de nous complimenter à sa manière pour nous remercier de nos efforts. Voyez plutôt le tableau…

-Le fils :

Papa tu es beau, t’es en travaux, t’es un robot ❤

< Magnifique, non ?! >

PapaRobot_Humeurdemoutard

La menace ultime #2

Aaah les consoles de jeux. Ces appareils qui ont le don de vous rendre nerveux… Voire carrément chèvres !

Quand le père allume sa Playstation, le troizans-et-demi est à chaque fois complètement hypnotisé. Il tourne autour de son père, insiste 1000 fois pour avoir la manette, essaie de la subtiliser par la force ou par la douceur, pleurniche un peu pour attendrir le détenteur… Alors, le père finit par céder. Il lui prête un petit peu. Le fiston est alors ravi de pouvoir « diriger » à son tour la voiture de course. « Diriger »… dans le mur, sur les abords de la piste ou bien en sens inverse de la course ! « Conduire » au ralenti, en zig- zag ou encore à fond-à fond et toujours tout droit [même dans les virages] ! Bref, c’est la cata.

Alors, le père décide d’abréger le désastre en reprenant la manette au mini. Le cher ange frustré s’emporte bien évidemment aussitôt. Il peste, il conteste, il en arrive même à nous menacer…

– Le fils très remonté  :

SOIT TU ME DONNES LA PISTICHEUNE, SOIT JE VÉ DIRE UN GROS MOT !!!

< Rhooo, tout de suite les grands moyens ! >

Menace_Humeurdemoutard

Mon père ce grand homme…

Mon troizans, comme tous ses petits copains, adore son papa. Il l’admire et s’applique à lui ressembler un peu plus chaque jour. Aussi, il est particulièrement pressé de grandir afin de bénéficier des mêmes libertés. Nous nous évertuons alors à lui expliquer qu’il grandira au fur et à mesure que les années passent et lui recommandons, en attendant, de profiter de son jeune âge.

Sauf que la notion d’âge ne lui est pas encore tout à fait familière…

– La mère soucieuse de savoir si le mini a compris : « Au fait chéri, tu as quel âge ? »

– Le fils averti : « Troizans ! »

– La mère satisfaite mais encore un peu réservée : « Et papa, il a quel âge selon toi ? »

– Le fils après mûre réflexion : « Diseptans ! »

Il faut avouer que si la réponse est inexacte, elle reste tout de même sensée…

< Et BIM le père ! C’est ton anniversaire, c’est pas celui d’ta mère… >

NB : Et pour le fun, rappel de la petite vidéo qui va bien ! 😀

FeteDuPere_Humeurdemoutard

Le bobo.

Qui ne connaît pas le « bisou guérisseur » ?

A chaque fois que notre loulou de 3 ans se fait mal, son père et moi essayons d’atténuer la peine et la douleur avec des bisous magiques. Il faut reconnaître que cela marche plutôt bien, notamment sur les petits bobos, et que le fiston ne manque pas d’en réclamer à chaque fois qu’il se cogne.

Aussi, un samedi pluvieux, en rentrant de courses, le mini glisse sur le trottoir et tombe sur son postérieur. Le voici parti à pleurer tandis que son père s’affaire à le remettre sur pied… Mais voilà qu’entre deux râles hoqueteux et alors qu’un couple de personnes s’apprêtent à nous dépasser, le fiston s’exclame…

– Le fils :

PAPAAA [snif] !!!

UN BISOU SUR LES FEEESSES [ouiiin] !!!

Grand moment de solitude du père dont le regard affligé et l’expression mortifiée semblent contenir un appel à l’aide plus fort et plus urgent que TOUS les S.O.S du monde………….

< Pourquoi moi… Mais Pourquoi… >

PapaDansLEmbarras_Humeurdemoutard

Un papa au poil !

Au moment du coucher, le père et notre fils de trois ans se font un dernier bisou quand le fiston en profite pour admirer la nouvelle coupe de cheveux de son papa. Il saisit quelques mèches au dessus de son front, les observe attentivement tout en les roulant sous ses doigts et déclare…

– Le fils :

T’as des poils neufs papa !

< Mais tout à fait ! Le poil brillant et la truffe fraîche… >

PapaAuPoil_Humeurdemoutard