La mère qui rame…

Un jour de semaine, je demande à mon loulou, bientôt 3 ans, d’aller dans sa chambre pour aller faire la sieste. Le fils refuse de façon catégorique.

Aussi, je tente une négociation qui a déjà fait ses preuves. J’autorise le mini à jouer encore un peu avec ses jouets à condition qu’il aille se coucher d’ici 10 minutes. Le fils acquiesce aussitôt promettant d’aller au lit dans un délai qu’il aurait lui-même choisi…

– Le fils avec conviction :

Miminutes !

< Mais bien sûr… >

RienCompris_Humeurdemoutard

Il y a de l’amour dans l’air… ou dans la pierre !

Un samedi soir, après avoir passé une bonne partie de la journée à Kidexpo, nous rentrons à la maison fourbus mais avec un loulou, bientôt 3 ans, plus ravi que jamais. Un mini tellement aux anges, qu’il vient me trouver dans le séjour pour m’adresser la déclaration qui fera ma journée…

– Le fils plus heureux que jamais : « Je T’aime maman ! »

– La mère touchée : « Ah oui ! Et tu m’aimes comment chéri ? »

– Le fils après mûre réflexion : « Un caillou ! »

Autrement dit, il m’aime dur comme la pierre !

< Heeen ouaaais ! 😉 >

CoeurLourd_Humeurdemoutard

Le lapsus du jour…

Voilà quelques jours que le loulou, presque 3 ans, est malade. Il a un gros rhume bien installé, le nez pris, les yeux et les oreilles infectées. La totale. Aussi, je dois lui administrer toute une batterie de médicaments, plusieurs fois par jour, ce que le fiston redoute forcément.

Un matin, je viens donc le trouver dans sa chambre pour effectuer les soins du nez…

– Le fils absolument résolu à ne pas me laisser faire : « Non maman, y a pas couille ! »

– La mère un peu destabilisée : « Ahum ! On dit – le nez qui COULE – chéri ! »

Et bien évidemment, le nez coulait abondamment.

< Exquis, n’est-ce pas ! 😉 >

Lapsus_Humeurdemoutard

Le petit coup de chaud !

Un soir en rentrant de l’école, mon loulou de bientôt 3 ans et moi croisons le chemin d’un homme aux tempes grisonnantes. Le fiston le pointe aussitôt du doigt, attirant ainsi l’attention du gars, et demande…

– Le fils plein d’entrain : « Un papi, maman ? »

– La mère écarlate : « Heuuu, non chéri ! Il s’agit plutôt d’un Monsieur ! »

Heureusement, l’homme a souri. On va dire que je ne m’en suis pas trop mal sortie, cette fois-ci.

< C’était la petite honte du jour… >

Embarras_Humeurdemoutard