Le précieux.

Mercredi, le père, notre fils de 4 ans et moi avons été nous détendre au Jardin d’Acclimatation. Autant vous dire que le mini était ravi de cette sortie. Il a fait du manège, de la moto tamponneuse [soft, je précise], du kart avec son papa, de la pêche aux canards, du tir avec un pistolet à eau, bref ! C’était le pied, c’était trop beau.

Puis, nous sommes allés nous poser pour goûter. Le temps filant pendant que le quatrans mangeait lentement, je lui demandai donc d’accélérer le mouvement afin de pouvoir aller profiter des jeux que nous n’avions pas encore testés et des attractions restantes…

– Le fils l’air blasé :

Oui mère !

< Jt´en ficherai des mères… Non mais celui là !! >

EnfantPrecieux_Humeurdemoutard

Rien ne va plus…

Un jour de semaine, à l’heure du goûter, mon troizans-et-demi me réclame un énième bonbon que je refuse aussitôt de lui donner car il en a déjà assez mangé [vous savez, trop de sucre tue le sucre, toussa…].

Tout de suite, c’est le drame. Le désamour complet.

– Le fils très énervé : « Z’en fiche ! Ze suis plus ta maman !! »

– La mère taquine : « Ça tombe bien… Je suis pas ton fils ! »

– Le fils : [Immense Ouin entrecoupé de rires nerveux]

– La mère : [Fanfaronnade et chant victorieux]

< Séché sur place le fiston !  >

Bim_Humeurdemoutard

Le compliment.

Un soir de semaine, mon troizans-et-demi vient me trouver sur le canapé pour me faire un câlin et se faire dorloter. Et que j’me colle à ma maman, et que j’réclame des bisous, et que j’me fasse caresser le front et les cheveux… Le fiston est tout chamallow.

Et soudain, il me regarde avec son petit air malin avant de me lancer le compliment qui fera ma soirée…

– Le fils :

Maman, tu es bella comme la papaya !!!

< Oui je sais… c’est MINION ! »

MadamePapaye_Humeurdemoutard

Quand je fais ma mauvaise mère…

Un jour de pluie particulièrement maussade, alors que mon troizans et moi prenons l’ascenseur pour rejoindre le rez-de-chaussée de notre immeuble et aller ensuite nous balader, ce dernier enchaîne toute une série de questions des plus énervantes [de ces pénibles questions dont lui et ses homologues en culottes courtes ont le secret]...

– Le fils : « Maman, c’est quoi ça ? »

(NDLR : Déjà, vous avez compris.´Voyez comme ça commence mal ?)

– La mère tout de suite lasse : « Tu connais la réponse chéri, c’est le sol de l’ascenceur. »

(NDLR : Non mais allô quoi !)

– Le fils motivé : « C’est pou’quoi faire ? »

– La mère un cran plus dépitée : « C’est fait pour marcher ou se tenir debout, mais ça aussi tu le sais ! »

(NDLR : N’EST-CE PAS !)

– Le fils : « Et pour mettre des valises ? »

– La mère : « Ouiiiiii… »

(NDLR : Mais c’est qu’il me cherche là !!!)

– Le fils : « Et pou’quoi y a le sol ? »

– La mère bien bien agacée : « Parce que si y en avait pas, on marcherait DANS LE VIDE ! »

(NDLR : ET TOC ! Ça te la coupe ça, hein !)

– Le fils : « Et c’est quoi ? »

– La mère au bout de sa vie : « Le vide, c’est quand ON TOMBE ! PAF !!! Y A PLUS RIEN. Voilà. C’est bon là ? »

(NDLR : HAHA JE L’AI EU ! SMATCH ! SÉCHÉ le fiston.)

– Le fils intrigué : « Plus rien ? »

< RAAAAAAAAH NAAAAAAAAAAN ! SAUVEZ-MOIIIIIIIIII ! >

MauvaiseMere_Humeurdemoutard

Le rôle du « gentil ».

Mon troizans comme beaucoup de moutards adore les jeux de rôle. Ces jeux où chacun revêt le costume d’un personnage particulier et/ou chacun joue un rôle déterminé. Et bien évidemment, les jeux qu’il affectionne le plus sont ceux qui opposent un gentil à un méchant.

Aussi, un soir de semaine, le mini vient me trouver dans le salon avec ce regard espiègle et cette moue tendre que je ne connais que trop bien…

– Le fils : « Maman on joue ? T’es le micobe et moi le ticament. »
(NDLR : « microbe » et « médicament »)

J’ai à peine le temps de réfléchir que le troizans en joie s’écrie…

– Le fils : « A l’attaaaaque ze vé técabouiller !!! »

Puis, il me saute dans les bras en éclatant de rire.

< Ralala, pas moyen d’être un « micobe » tranquille de nos jours… >

SuperMedicament_Humeurdemoutard

L’excuse 4 étoiles !

Un jour de semaine, mon troizans s’évertue à éparpiller un jeu d’images et de lettres partout partout dans le séjour. C’est le début du grand bazar.

Un peu sur la table basse, un peu sur le parquet, quelques images sur et sous le canapé, d’autres dans la bibliothèque. Puis, sans doute en panne d’inspiration, il marque une pause de quelques secondes et réfléchit…

Et voilà que d’un seul coup, il se met à jeter en l’air et dans toutes les directions les cartes restantes !

– La mère agacée : « STOP ! Tu t’arrêtes là ou sinon je me fâche ! »

Le fils pas du tout impressionné continue de plus belle…

– La mère piquée au vif : « Bon alors, je compte… 1, 2… »

– Le fils prudent et tout câlinou : « Non, non, maman, z’arrête ! Mé c’est pa’ce que ze veux zouer avec les cartes et les lettres et puis ze lé zette et après Nanana nana nana ! »

< Ok… Et là je dois gober ça ? >

MerePasDupe_Humeurdemoutard

En toute logique…

Aaah les frasques de mon troizans ! C’est toute une histoire… L’autre jour par exemple, au milieu de mon dîner d’anniversaire, en plein restaurant, voilà que mon mini commence à s’agiter. Et que ça gigote dans tous les sens, se tortille, ralouille et parle fort !

Aussitôt, le père, sur un ton autoritaire, lui demande de se calmer et de se tenir tranquille jusqu’à la fin du repas.

– Le fils vexé :

Maman, tu punis papa pa’ce que jé fait une bêtise ?

< J’ai vaguement l’impression d’être la Chef-Mère… non ? >

PapaPuni_Humeurdemoutard