Le rôle du « gentil ».

Mon troizans comme beaucoup de moutards adore les jeux de rôle. Ces jeux où chacun revêt le costume d’un personnage particulier et/ou chacun joue un rôle déterminé. Et bien évidemment, les jeux qu’il affectionne le plus sont ceux qui opposent un gentil à un méchant.

Aussi, un soir de semaine, le mini vient me trouver dans le salon avec ce regard espiègle et cette moue tendre que je ne connais que trop bien…

– Le fils : « Maman on joue ? T’es le micobe et moi le ticament. »
(NDLR : « microbe » et « médicament »)

J’ai à peine le temps de réfléchir que le troizans en joie s’écrie…

– Le fils : « A l’attaaaaque ze vé técabouiller !!! »

Puis, il me saute dans les bras en éclatant de rire.

< Ralala, pas moyen d’être un « micobe » tranquille de nos jours… >

SuperMedicament_Humeurdemoutard

L’excuse 4 étoiles !

Un jour de semaine, mon troizans s’évertue à éparpiller un jeu d’images et de lettres partout partout dans le séjour. C’est le début du grand bazar.

Un peu sur la table basse, un peu sur le parquet, quelques images sur et sous le canapé, d’autres dans la bibliothèque. Puis, sans doute en panne d’inspiration, il marque une pause de quelques secondes et réfléchit…

Et voilà que d’un seul coup, il se met à jeter en l’air et dans toutes les directions les cartes restantes !

– La mère agacée : « STOP ! Tu t’arrêtes là ou sinon je me fâche ! »

Le fils pas du tout impressionné continue de plus belle…

– La mère piquée au vif : « Bon alors, je compte… 1, 2… »

– Le fils prudent et tout câlinou : « Non, non, maman, z’arrête ! Mé c’est pa’ce que ze veux zouer avec les cartes et les lettres et puis ze lé zette et après Nanana nana nana ! »

< Ok… Et là je dois gober ça ? >

MerePasDupe_Humeurdemoutard

En toute logique…

Aaah les frasques de mon troizans ! C’est toute une histoire… L’autre jour par exemple, au milieu de mon dîner d’anniversaire, en plein restaurant, voilà que mon mini commence à s’agiter. Et que ça gigote dans tous les sens, se tortille, ralouille et parle fort !

Aussitôt, le père, sur un ton autoritaire, lui demande de se calmer et de se tenir tranquille jusqu’à la fin du repas.

– Le fils vexé :

Maman, tu punis papa pa’ce que jé fait une bêtise ?

< J’ai vaguement l’impression d’être la Chef-Mère… non ? >

PapaPuni_Humeurdemoutard

De l’importance de bien préciser les choses…

Un jour de semaine, à l’heure du déjeuner, le fiston de 3 ans me demande de lui raconter une histoire avant de repartir pour l’école.

Il me tend le livre de Boucle d’Or et les 3 Ours, s’installe confortablement dans le canapé à côté de moi et demande…

– Le fils : « Lis l’histoire, maman ! »

– La mère pas super motivée : « Tu veux que je lise ça, tu es sûr ? »

– Le fils : « Oui, lis l’histoire avec la bouche ! »

< Zut, moi qui comptais la lire avec les pieds… >

LireCommeUnPied_Humeurdemoutard