Question de temps.

Bonjour à tous ! Ça va chez vous ? Chez nous, ça swingue ! 😉

Le père et moi avons fêté les six ans du titi, hier, à l’occasion d’une « Lego Party » pour laquelle je publierai bientôt un billet avec plein de printables gratuits et des tutos aussi. Elle est quand même vachement belle la vie, hein ? Gniii !!

Et puis, pour la première fois de sa vie, le fiston chéri a semble-t-il ENFIN réalisé la notion de temps qui passe… Voyez plutôt cette dernière anecdote rigolote !

– Le fils : « Maman, dans combien de temps j’aurais 60 ans ? »

– La mère : « Rolala… Dans 54 ans ! »

– Le fils : « Et ben, ça passe vite hein ! »

< J’ESPÈRE BIEN QUE NAN !! >

Peurdevieillir_Humeurdemoutard

Même pas peur.

Un soir de semaine, mon fils de cinq ans demande à son père de lui mettre un film d’animation à la télévision. Le père accepte tandis que mon titi s’installe confortablement, entre deux coussins, dans le canapé.

Plus le film avance, plus mon titi rentre dans l’histoire. Et alors qu’il est totalement pris dans le feu de l’action, voilà que survient le moment dramatique du film. Le fiston plein d’émotions attrape un coussin, à côté de lui, et commence à le porter tout doucement à la hauteur de son visage pour se cacher derrière. Puis, il le soulève de temps en temps pour regarder par en dessous, en le maintenant à moitié en équilibre entre le sommet de son crâne et son front.

– La mère : « Bah alors, tu as peur mon doudou ? »

– Le fils : « Non, j’essaie de me faire un petit chapeau ! »

< Mais c’est bien sûr… >

lechapeau1_humeurdemoutard

Faire rire, donner le sourire.

A vous qui me suivez aussi sur les réseaux sociaux, vous savez peut être que mon troizans a vécu une semaine un peu compliquée. Entre la grippe avec ses pics de fièvre, la conjonctivite et les coups que mon loulou a reçus dans les dents qui lui ont valu deux incisives fêlées ainsi qu’un traumatisme sur la gencive, nous n’avons pas eu le coeur à rire.

Rire. Donner le sourire. Cette mission que je me suis donnée pour vous qui me lisez. Cela me rappelle une chose très importante que feu mon père m’avait confiée lorsque j’étais enfant. Il aimait les humoristes et était assez admiratif de cette énergie positive qui les anime et qui nous transmet tant de joie et de plaisir dans le coeur. Il m’avait dit un jour qu’il était plus difficile de faire rire quelqu’un que de le faire pleurer. Et que par conséquent, le mérite en était plus grand.

C’est une des raisons qui m’a donné envie de choisir l’humour. Faire rire. Vous amuser… avec une réelle envie et de la franchise.

Cette semaine donc, je ne publierai pas de billet d’humeur sur les péripéties de mon mini. Car je ne serai pas sincère puisque j’ai le coeur à l’envers. Mais je vous promets de partager avec vous tout bientôt quelques drôleries. Quand mes petits nuages gris laisseront percer une éclaircie.

A très vite. En attendant je vous souhaite de profiter de cette belle journée.
C’est bien je trouve, le soleil a pris le relais.

NuagesEtPluie_Humeurdemoutard