Le monstre.

Cela fait un peu près un an maintenant que mon petit garçon de quatre ans et demi me demande de laisser la porte de sa chambre ouverte la nuit au moment d’aller au lit. Et pour cause, il a peur du noir, d’éventuels cauchemars et surtout d’un monstre qui pourrait venir le déranger dans son sommeil…

Nous avons alors réfléchi ensemble à cette fameuse histoire de monstre. Nous avons convenu que s’il venait voir mon mini uniquement la nuit, pendant que tout le monde était endormi, c’était sans doute par crainte d’être vu en pleine journée et d’être réprimandé. Que ce monstre n’était qu’un petit trouillard, totalement dépourvu de courage, que l’on ne devait pas hésiter à gronder.

Aussi, un soir de la semaine passée, juste avant l’heure du coucher, le quatrans et demi vint me trouver pour me soumettre sa réplique « anti-monstre » si jamais il devait le croiser…

– Le fils déterminé :

Va t-en LE MONSTRE ! Sinon, j’appelle la POLICE et je te mets en PRISON. Et si je te vois encore, j’appelle le CRO-MITAINE ou DAR’VADOR, je te CROQUE avec des dents POINTUES, je te MÂCHOUILLE, je te RECRACHE et je t’AVALE !

< Les temps sont durs aussi pour les monstres, vous savez… >

monstre_Humeurdemoutard

Le mauvais coucheur.

Mercredi dernier, le père, le quatrans et moi sommes sortis en famille pour aller voir un joli spectacle à Montmartre. Puis, nous avons décidé de faire une partie du chemin retour à pied jusqu’aux Grands Magasins du boulevard Haussmann où nous avons finalement pris le bus pour rentrer.

C’est là, assis tout au fond du bus, après avoir bien marché, que le mini s’est assoupi… ou du moins presque !

– Le père : « Chéri, tu dors ? Viens poser ta tête sur mon épaule tu seras plus confortable… »

– Le fils très énervé : « MÉ NAN JE DORS PAS !! LAISSE-MOI ! MÉ TU COMPRENDS PAS ? TU FÉ N’IMPORTE QUOI ALORS LAISSE MOAAAA !!

– Le père surpris mais compatissant : « Mais si chéri, tu t’endors. Regarde-toi. Ecoute-moi et viens par là… »

– Le fils extrêmement offensé : « MÉ T’ÉCOUTES PAS ? JE DORS PAS !! TU FÉ VRAIMENT N’IMPORTE QUOI ALORS TU COMPRENDS PAS ! VOILÀ ! C’EST À CAUZ DE TOI !!

< Note pour plus tard : ne parle pas à l’enfant qui s’endort ou sinon il mord ! >

image

Les drôles de goûts #1

Samedi soir, le père, notre fils de 4 ans et moi avons été dîner dans un restaurant italien que nous aimons bien dans le quartier latin. Nous nous y sommes régalés comme à notre habitude. Et le mini aussi.

Puis vient le moment du dessert. Comme le quatrans raffole de la crème glacée et des sorbets, nous demandons au patrons de nous indiquer les parfums disponibles : vanille, chocolat, dulce di latte, pistache, fraise, citron…

– Le fils :

FRAISE AUX PIMENTS !

< Maso ! Mon fils est maso ! Snif… >

Le fils avec de la vapeur qui s'échappe de ses oreilles

L’ami imaginaire.

Voilà un sujet sur lequel certains d’entre vous doivent parfois s’interroger : L’ami imaginaire [Allez-y cliquez, si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet]. Je vous mets à l’aise tout de suite, nous avons le nôtre à la maison. Mon quatrans lui a même trouvé un nom. Je rigole encore en me remémorant la réaction de sa grand-mère paternelle lorsqu’elle a entendu la première fois le fiston prononcer ce drôle de prénom…

– Le fils : « Non mé cé la faute de Léga ! »

– La grand-mère : « Rhooo, on dit pas – les gars – mon chéri, c’est pas très poli. »

amiimaginaire_2_humeurdemoutard

Et voilà, depuis quelques mois, nous hébergeons Léga. Heureusement, la cohabitation se passe bien. Et puis, il ne prend quasiment pas de place Léga. Il est tout petit [un peu près haut comme 3 pommes], visible uniquement du mini, et il est surtout agréablement silencieux. Sauf que pour se faire comprendre, il fait des bêtises…

Aussi, dès qu’un objet tombe bruyamment dans la chambre du quatrans ou dès que ce dernier ne parvient pas à faire une activité, c’est la faute de Léga. Car Léga est tout de même très polisson.

Il aime cacher les doudous, il aime casser les constructions, il aime faire rater un dessin du fiston… C’est un sacré personnage que cet ami imaginaire. Mais il peut être aussi très tendre en s’installant confortablement sur l’épaule de mon mini, en l’encourageant et en l’accompagnant pour aller faire pipi quand il fait sombre ou bien la nuit. Sympa Léga !

amiimaginaire_humeurdemoutard

Et puis, il y a eu ce dimanche soir, en rentrant à pied de chez une amie, où le fiston chéri a éclaté de rire en regardant loin droit devant lui. Il était alors installé sur les épaules de son père et nous a expliqué que Léga était parti…

– La mère : « Comment ça, il est parti ? »

– Le fils : « Il court là-bas sur le trottoir ! »

– La mère : « Il rentre à la maison ? Il s’enfuit ? »

– Le fils : « Non, il va à Barcelone ! »

– La mère : « Bah comment tu le sais, il te l’a dit ? »

(NDLR piège : Léga ne parle pas.)

– Le fils : « Naaan, il m’a envoyé une carte des États-Unis !!! »

< Pas bête le titi ! >

amiimaginaire_4_humeurdemoutard

A bientôt Léga ! Quand tu reviendras pense à nous rapporter du nougat. Le quatrans adore ça. ❤

amiimaginaire_3_humeurdemoutard

La traduction.

Depuis quelques temps, mon quatrans se passionne pour les langues étrangères. Il adore baragouiner devant ses petits copains ou devant la famille en se prenant pour un prodige totalement polyglotte… Ce qui nous donne l’impression en réalité d’une sorte de yaourt parfaitement infâme.

Aussi, après avoir récemment légèrement évolué, a-t-il entrepris de nous traduire des mots français en anglais afin de nous convaincre de sa grande maîtrise…

– Le fils :

Ben, zaponais en anglé, c’est cambodzien !

< Je crois que nous allons avoir un looong chemin à faire… >

Traduction_Humeurdemoutard

L’homme.

Mercredi matin, je prenais tranquillement le petit déjeuner avec mon quatrans, bien installés dans le canapé, quand j’ai soudainement remarqué un petit changement chez lui qui m’a bien amusée.

Le fiston avait posé un pied sur mes genoux. En attrapant son petit pied pour le reposer sur le canapé, j’ai repéré des poils tout fins sur son orteil et me suis aussitôt exclamée…

– La mère : « Mais, tu as des poils sur les doigts de pied !!! T’es bientôt un nonome* ! »
(NDLR : Comprenez *un homme. Oui je sais, je gatouille un peu avec mon fiston. Mais puisque le ridicule ne tue pas, j’m’en donne à coeur joie !)

Et là, je vis le mini s’illuminer comme une ampoule électrique… Il se leva du canapé et se dirigea vers la salle de bain pour aller rejoindre son père.

– Le fils l’air triomphant en montrant son orteil  : « Rogarde Papa, jé dé POILS ! Je vé bientôt devenir un NHOMME, comme TOI ! »

< Des mecs au poil, quoi ! >

PereEtFils_Humeurdemoutard

Kekidi le mini #3

Mon quatrans a l’art et la manière d’inventer de nouveaux mots ou de les transformer à sa guise… Et je peux vous dire que ça promet. Remarquez avec la réforme de l’orthographe, je ne suis pas plus inquiète que ça. Je ne cherche pas à comprendre et je me dis même qu’il a de l’avenir ce petit.

Prenons alors un truc qu’il aime bien et voyons ce qu’il en a fait.

Tenez, par exemple, savez-vous ce qu’est…

UN CAMEMBAR ?

Un carambar au camembert, me diriez-vous !

Ou alors un camembert au carambar…

Et ben non.

C’est juste un carambar. Arf !

< Cherchez pas, j’vous dis… >

Camenbar_Humeurdemoutard