La politesse mais pas que…

Mercredi 11h30. Je m’en vais chercher mon troizans à l’école pour le faire déjeuner à la maison. En chemin pour rentrer, et sachant qu’il me manque du pain, je lui propose de faire un détour par la boulangerie. Le mini est ravi et pour cause…

Avant de passer la porte du commerçant, j’explique la consigne au fiston.

– La mère en articulant bien les mots : « Alors chéri, tu vas dire ceci :

~ BON-JOUR Ma-dame, je vou-drais une ba-guette S’IL VOUS PLAIT. ~

Tu as bien compris ? Tu répètes bien, hein ? »

– Le fils pressé de rentrer dans la boulangerie : « Oui Maman ! »

Nous faisons la queue quand vient enfin notre tour. Je pousse légèrement mon loulou en avant devant le comptoir. Puis, je l’encourage à répéter la précieuse consigne…

– Le fils concentré : « BONZOU, ze veux… ze veux… des bonbons SI-TO-PLÉ ! »

< Argh !!! >

PetitPoulbot_Humeurdemoutard

Le petit péché mignon.

Mon loulou de 3 ans adore les sucreries ! Oui je sais c’est affreux, c’est une tragédie même. Mais on s’en sort, on essaie d’être fort, c’est la vie. Depuis qu’il a goûté son premier carré de chocolat, il est devenu accroc, c’est comme ça. Et les bonbons, rhaaa, les bonbons… J’ose, je vous l’avoue, il les adore. Il m’en réclame encore et encore.

Et donc, un jour de semaine, après le déjeuner, alors que je suis en train de ranger ma cuisine, je le vois arriver avec ce sourire et ce petit regard tant redoutés. Il s’approche de moi, de plus en plus près, et d’une voix toute mielleuse avec ce petit ton charmant irresistiblement craquant, il demande…

– Le fils :

Un bonbon au totodile, maman ?

(NDLR : « un bonbon crocodile, maman ? »)

< Et voilà. La maman faible, c’est moi. >

PeurDuCrocodile_Humeurdemoutard