Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Je ne sais pas si vous l’ai dit, mais je suis une enfant de Paris. Je suis née et j’ai vécu toute mon enfance dans le 12e arrondissement. Et comme beaucoup d’enfants de l’Est de la capitale, j’ai souvenir de mercredis très chargés et bien occupés à visiter un musée, un quartier, un monument, un jardin de ce coin de Paris. Je me rappelle de superbes balades avec ma grand-mère maternelle qui avait à coeur de me faire découvrir notre belle cité. Et c’est ainsi que je me revois encore petite fille arpenter les jolis sentiers… du Cimetière du Père Lachaise ! Et oui ! Car dans mon temps, et dans celui de mon mari, qui est un enfant du 19e arrondissement, le Père Lachaise était un lieu dans lequel on venait visiter ou simplement se balader. Il faut avouer que la flore y est tellement extraordinaire (400 espèces végétales recensées) et que c’est tellement arboré (5 300 arbres soit un arbre pour 13 sépultures) qu’on se croirait presque en forêt ! Et puis, il y a cette atmosphère si particulière, apaisante et aussi étonnamment « vivante »… Le site est plein de vie. Car en plus de la faune ici bien présente (une quarantaine d’espèces d’oiseaux, des chats, des écureuils, des lézards et tout un tas de petits animaux), il y a une une forte empreinte de vies – de ce million d’histoires vécues, de célébrités ou d’inconnus reposant dans ce cimetière, qui ont voulu laisser une trace de leur passage sur Terre en façonnant leur sépulture d’une incroyable manière.

IMG_20160625_110750

Bienvenue au Père Lachaise

3

En route !

7

On recherche les indices…

Une visite du cimetière sous l’angle des Pharaons

Aussi, quand Paris Mômes m’a proposé de tester gratuitement « un jeu de piste guidé » sur le thème de l’Ancienne Egypte, avec d’autres familles, au coeur du cimetière, j’ai tout de suite accepté. Je savais d’avance que j’allais me régaler et que ce serait une parfaite première approche pour mon enfant du lieu et de ses légendes. Hier matin, nous voilà donc partis, mon mari, mon quatrans et demi et moi à la découverte de cette balade-exploration. Le rendez-vous est fixé du côté de l’entrée Nord, à Gambetta. Ce qui tombe bien car nous abordons le cimetière dans le sens de la descente (moins fatigant pour les petites jambes de mon mini). Notre guide, Annie Chapuis, commence alors par nous rappeler les règles. On ne court pas dans les allées au risque de tomber et l’on ne monte pas sur les tombes (question de respect) ! Les petits très attentifs sont ainsi avertis, le jeu de piste peut commencer, on est parti ! Alors, pourquoi « l’Ancienne Egypte » comme thématique d’exploration me diriez-vous ? Rien de plus simple : certaines personnes enterrées au Père Lachaise se sont inspirés de grands monuments égyptiens pour dessiner leur tombe. Et pas des moindres ! On parle quand même de pyramides, de sphinx, d’obélisques, de sarcophages… tous conçus avec beaucoup de minutie. Une passion évidente pour cette période de l’Histoire d’Egypte qui ne laisse pas indifférent. Des sépultures magnifiques que les défunts ont alors érigées pour la postérité, pour notre plus grand plaisir de les découvrir et de les admirer. Nos petits visiteurs sont impressionnés. Notre guide prend le temps de bien expliquer aux familles et aux enfants chaque histoire liée aux tombes concernées. Les anecdotes sont très intéressantes et parfois même truculentes ! Le parcours est magnifique et les enfants vivent un moment presque magique.

2

Le sphinx à bisous !

1

On parcourt les allées tranquilles

5

Quelle jolie pyramide !

8

Oh, un petit obélisque…

10

Comme un parfum d’Egypte Antique

DSC_3817

Incroyable cette sépulture « inhabitée » en cours de construction !

Du point de vue des enfants

Première chose importante, cette visite-exploration est accessible aux enfants à partir de 7 ans ! Comme mon titi n’a que 4 ans et demi, je suis restée à côté de lui tout le temps afin de l’aider dans sa « quête », et surtout pour simplifier son approche du jeu et des « objets ou motifs » à découvrir. Il a étonnamment bien suivi le mouvement globalement malgré quelques petites tentatives de dispersion. Il a répondu avec moi aux questions du parcours. Il a cherché et réfléchi comme les plus grands. Il a m’a aussi avoué avoir « bien aimé » l’activité. Au final, je pense qu’il a vécu cette expérience comme une aventure peu commune, entre le parcours de motricité (pour éviter de tomber sur les pavés ou de trébucher sur les racines sortant du sol) et un lieu de curiosité avec des chapelles fermées sur des secrets, des tombes majestueuses ainsi que des petits animaux cachés au milieu d’arbres centenaires. Quant aux autres enfants plus grands, je les ai trouvés très impliqués et très intéressés. A mi-chemin entre la course d’orientation et la visite guidée, cette activité mobilise en effet pas mal de capacités. Je peux vous dire qu’ils n’ont pas vu passer cette matinée et qu’ils en sont repartis plutôt très satisfaits.

11

Les enfants explorent…

A

On admire les sépultures

6

J’explique les symboles égyptiens

9

ÇA c’est de l’obélisque !

15

Et pour finir, un peu de parcours.

De notre point de vue de parents

Mon mari et moi avons adoré. Nous envisageons même de revenir effectuer une visite plus longue et plus détaillée, avec Annie Chapuis (désormais notre guide préférée) et quelques uns de nos amis, d’ici l’automne. Outre tous nos souvenirs d’enfance remontés à la surface lors de cette activité, nous avons été enchantés de découvrir le site sous un tout nouvel aspect, celui des Pharaons. Nous avons été très heureux de partager cette découverte avec notre petit garçon. Nous pensons que cette activité est une très belle idée à l’image de ce qu’est véritablement le Père Lachaise – un lieu de recueillement classé aux monuments historiques bien sûr MAIS surtout UN LIEU DE VIE. Un site à l’image des générations de personnes qu’il a accueillies, depuis sa création en 1804, qui ont souhaité laissé derrière eux une trace de leur existence à travers des tombes discrètes ou extravagantes, des monuments ou des édifices spectaculaires… pour le plus grand bonheur des visiteurs (c’est quand même le cimetière le plus visité AU MONDE !).

17

Oh Gaby ! Baschung

19

Magnifique cette croix en cristal Lalique

DSC_1153

Le radeau de la méduse. Géricault

16

Biche oh ma biche… Alamo

14

Je ne bois jamais à outrance, je ne sais même pas où c’est. Desproges

13

Le maître dans l’art de l’accumulation. Arman

B

Le libérateur d’esclaves. Schoelcher

4

Je suis Charlie. Tignous

Et puis, comme promis hier sur les réseaux sociaux, voici une photo TRÈS particulière. Un cliché pris par mon mari au cours de notre exploration où l’on perçoit une étrange silhouette (en haut à droite). Alors, effet de lumière, poussière ou âme qui erre ? Je vous laisse juger. Vous me direz ce que vous en pensez. 😉

12

Dingue !!!

Infos pratiques et tarifs

Le jeu de piste « Ancienne Egypte » au Père-Lachaise, avec Paris Mômes, s’adresse aux familles avec enfants à partir de 7 ans.
Prévoir plutôt des chaussures de marche ou baskets (pas de talons, pas de tongs).

Adresse : Entrée Porte Gambetta, rue des Rondeaux, Paris 20e
Métro : Gambetta
Dates : Le dimanche 10 juillet à 10h30 & Le mercredi 20 juillet à 10h30 
Durée : 1h30
Tarifs : 12 euros par personne (ou 10 euros pour les membres du Club Paris Mômes)
Matériel donné : un tote bag illustré par l’artiste Delphine Renon avec un goûter Bio + plan d’activité.

Inscription sur le site de Paris Mômes en cliquant ici.

Et puis, voici un très bon resto kids friendly, à côté, pour déjeuner : 

L’Artiste
153 rue de la Roquette 75011 Paris
Tél : 01 43 79 96 19
Particularités : terrasse agréable et colorée, au choix brunch à volonté ou plats (burgers etc.).
Service très sympa !

20

Whaou la terrasse…

18

Miam ! Miam !

Bon dimanche à tous.

IMG_20160625_124720

Publicités