Mots-clefs

, , , ,

Un matin, mon loulou de 2 ans et demi et moi prenons notre petit-déjeuner ensemble pendant que papa bricole. Poussée par un irrépressible sentiment de plénitude, je m’approche du fiston, lui dépose un gros bisou sur ses petites joues toutes rebondies et lui dis :

– La mère : « Tu sais que je t’aime de tout mon cœur ? »

– Le fils l’air las et totalement blasé : « bvouiiii »

< Joie immense, bonheur intense… >

L'enfant chéri

Publicités