Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Enfin les vacances de Noël et l’approche du nouvel an ! Ce qui signifie pour moi, comme pour beaucoup d’entre vous, l’espoir d’un renouveau, de réaliser des rêves, des projets, de tourner une page, d’aller mieux, de vivre pleinement, sereinement, d’être plus forte, d’être heureuse et plus encore…

C’est le temps de tous les possibles. Et c’est dans cet état d’esprit que je veux voir grandir mon blog. Pour vous, pour moi, pour notre plaisir à tous, à vous qui appréciez mes billets d’humeur… LA bonne Humeur de moutard !

Vous avez donc peut-être déjà noté quelques petits changements sur le blog comme l’ouverture de nouvelles rubriques :
J’y étais ! … Mes petits succès ou les événements auxquels je suis invitée.
Les bidouilles à bibi … Mes bricolages ludiques, déco, pédagogiques.
Oooh c’est top ça ! … Mes trouvailles, mes coups de coeur shopping.

J’ai aussi changé les couleurs de mon blog, que je voulais plus pepsy, colorées, joyeuses. Comme s’il s’était épanoui [de la chenille au papillon].

Humeur de moutard AVANT

AVANT

Humeur de moutard APRÈS

APRÈS

Et bien sûr, j’ai encore des envies, des idées qui ne demandent qu’à germer. Mais ça, ce sera pour plus tard… quand je me sentirai prête [suspense !].

Et plus tôt, si on en parlait ? Des motivations qui m’ont conduites à créer ce blog… des origines lointaines de ce projet. Un peu comme ce coeur d’enfant qui nous anime, qui nous guide toute notre vie durant, qui nous façonne et nous amène à nous réaliser. Qui étais-je ? Me suis-je écoutée ? Me suis-je oubliée ?

En vérité, un peu des deux. J’étais passionnée par le dessin et par les travaux manuels artistiques. Je bricolais sans cesse avec du papier crépon, de la colle, des ciseaux, des bouts de cartons, des feutres… Je créais des marionnettes, des pantins articulés, j’inventais des personnages, je lançais des collections. Beaucoup de mes amis d’enfance se souviennent encore de mes fameux hippopotames en papier [mes camarades de classe me passaient commande, vous imaginez !]. Puis, cette passion s’est peu à peu dissipée pour laisser place à l’écriture. J’avais tellement besoin de m’exprimer que j’ai longtemps tenu à jour des carnets secrets. Pourquoi secrets ? Car ce n’est pas chose aisée que de s’exposer. Il faut du courage pour se lancer.

Un long cheminement pour moi. Mais un parcours nécessaire. Le temps de prendre un peu d’assurance et d’accumuler de l’expérience jusqu’au déclancheur de cette envie : La naissance de mon mini.

Le mini de Humeur de moutard

Donner la vie m’a insufflé cette énergie. Le désir de partager avec vous qui me lisez mes drôles de périgrinations dans l’univers de la parentalité. Pourvu que cela vous fasse sourire et même rire ! Pourvu que vous y trouviez un certain plaisir. Alors, je me sens pleinement récompensée. Et oui, voilà comment tout a commencé.

En attendant la suite de nos aventures [le père, le fiston et la mère] et de mes DIY, mes trouvailles, mes trophées dans mes autres rubriques, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !

Et si je devais formuler un voeu pour 2015, pour nous tous, pour soutenir nos actions et nos paroles en faveur d’un monde meilleur [une pensée pour Malala et tous ceux qui ont fait avancer la cause des enfants cette année], je reprendrais cette citation célèbre de Bernard Werber :

L’amour pour épée, l’humour pour bouclier.

MERCI à VOUS TOUS qui me lisez. ❤

Merci de la part de Humeur de moutard

Publicités