[PARENTALITÉ] Le coup de calcaire #3 ou ces parents qui violentent les enfants des autres

Allez un troisième ! Mais cette fois-ci, je voudrais braquer les projecteurs sur les parents indélicats, tyranniques ou barbares, j’ai nommé : les Parents Vikings.

Une démonstration ?
Voici un exemple dans lequel j’ai été personnellement impliquée ainsi que mon loulou de bientôt 3 ans :

Un soir après l’école, nous rejoignons, au parc, une petite camarade de classe de mon mini accompagnée de sa maman. Nos enfants jouent, courent, rient. C’est le bonheur.

Et voilà que le fiston repère un jeune garçon de 4 ou 5 ans (un peu près) en train de jouer au ballon. Il essaie de s’inviter dans la partie du garçonnet. Ce dernier refuse et loulou décide donc d’arracher, par la force, le ballon des mains de ce dernier en lui tapant dessus. Je me lève aussitôt de mon banc et m’empresse d’aller stopper et sermonner le fiston quand j’aperçois la mère du garçonnet s’interposer entre les deux enfants [normal]. Puis, je la vois attraper le bras de mon fils, le serrer fort tout en le secouant sèchement et je l’entends vociférer des reproches teintés de menaces à mon… troizans [pas normal]. Forcément, je désapprouve et je lui dis…

– La mère choquée : « Alors, STOP vous lâchez immédiatement mon fils et JE vais lui expliquer. »

– La mère « Viking » : « Mais c’est lui qui a tapé mon fils ! »

– La mère prudente : « J’ai vu, mais ce n’est pas une raison pour le violenter. Vous êtes l’adulte vous devez montrer l’exemple. Or, vous demandez à mon fils d’arrêter tout en le bousculant. Comment voulez-vous qu’il comprenne ? »

– La mère « Viking » : « Je ne l’ai pas frappé, c’est lui qui a frappé. »

– La mère ferme : « J’ai pas dit que vous avez frappé mon fils. Je vous ai vu le secouer. Maîtrisez-vous s’il vous plaît ! »

– La mère « Viking » en pleine chauffe : « !x!&#* »
(NDLR : *Houla !)

– La mère déterminée, d’une voix forte et calme : « J’accepte vos excuses ! »

– La mère « Viking » en surchauffe : « &xx!##!x!&#* »
(NDLR : *Show time !)

– La mère avec une voix encore plus forte afin de bien poser LES limites : « J’ACCEPTE VOS EXCUSES ! »

– La mère « Viking » en totale sortie de piste : « Arrêtez, c’est bon ! Sinon je vais vous x!&#!&!!* »
(NDLR : *Oh Yeah !)

– La mère lassée avec autorité : « Mais c’est pas bientôt fini ! Qu’est ce que c’est que comportement là !? Vous allez vous calmer oui !!! »

Puis hop, elle est partie, hystérique, rejoindre une amie assise sur la pelouse.
Une VIKING. Voilà tout ce que cela m’inspire.

Dois-je sérieusement rappeler qu’en tant que parents nous devons savoir nous contrôler et jamais, au grand jamais, violenter nos enfants ou ceux des autres ? D’ailleurs, au regard de nos lois, un enfant de cet âge ne saurait être reconnu comme pénalement responsable… alors que cette maman, si.

Depuis que mon loulou va au parc, il a été poussé, tapé, mordu, griffé… par d’autres enfants. PAS UNE SEULE FOIS je ne me suis permise de bousculer les petits bougres. Je me l’interdis car je veux être une maman qui se respecte et qui éduque plutôt qu’elle n’abdique.

Je terminerais ce billet d’humeur par une question :

Comment nos enfants peuvent-ils se construire une personnalité sociable, un avenir serein, un monde plus calme et surtout moins agressif si, en tant que parents, en tant qu’adultes responsables, nous ne sommes pas capables de leur ouvrir la voie ?

A méditer.

< N’oublions pas que les enfants suivent les exemples mieux qu’ils n’écoutent les conseils. Roy Lemon Smith. >

MamanViking_Humeurdemoutard

Publicités

4 réflexions au sujet de « [PARENTALITÉ] Le coup de calcaire #3 ou ces parents qui violentent les enfants des autres »

  1. Mince alors, va falloir que je m’excuse auprès du gamin que j’ai pendu par les pieds l’autre fois au terrain de jeu parce-qu’il malmenait Chucky 😉

    C’est dingue, certains parents sont des animaux… Moi je suis plutôt du genre à engueuler mon fils lorsqu’il y a fight, avant même de comprendre ce qui se passe…

    • 🙂 En fait, c’est cette manière excessive de gérer les conflits entre d’aussi jeunes enfants qui me dérange. Quand on sait l’immaturité du cerveau des petits et la manière dont le cerveau se développe (je pense aux découvertes de la neuro-pédo-psy Catherine Gueguen), l’attitude agressive de ces parents ne peut avoir que des effets dévastateurs sur le développement de l’enfant, cela ne lui apprend que la peur et la violence.

      Moi aussi je gronde mon mini mais je prends le temps de lui expliquer aussi. A cet âge, il est encore très complexe pour les petits de faire la part des choses entre émotions et raison. Le cerveau n’a pas encore mâturé dans ce sens. Mais je sais que tu me comprends, on ne doit pas agir de manière trop différente toi et moi.

      Mais bon sang, quand je vois des parents et même des gens s’emporter comme ça sur des enfants, je me dis qu’au fond ils doivent être structurés tout de travers avec plein de schémas erronés sans doute liés à leurs propres histoires… des gens en souffrance qui ne transmettent que la souffrance.

Commentez, voui vous pouvez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s