Mots-clefs

, , ,

A l’aube de son 21ème mois, au square, le loulou entreprit une démarche pour le moins inhabituelle. Sous le regard amusé de deux pépettes en pleine bronzette, il arpenta les différents recoins du square en marchant à reculons, le regard tourné vers le sol devant ses pieds.

Eurêka, je compris et dis,

– La mère au fils :

« Nononon chéri, c’est collé, tu ne peux pas l’enlever ou t’en débarrasser »,

– La mère aux deux pépettes à roulettes esclaffées :

« Je crois que mon fils vient de rencontrer son ombre ! »

< Pouah, ça colle Anatole ! >

Marcheareculons

Publicités