Mots-clés

, , , , , , , , , , , , ,

Il y a quelques semaines, l’Agence Com&Kids m’a contactée afin de me proposer de visiter les réalisations rendues possibles, grâce à l’Opération Pièces Jaunes, sur le site de l’Hôpital Necker. Poussée par la curiosité, et aussi parce que Necker est l’hôpital de référence pour les enfants malades de mon arrondissement, j’ai tout de suite accepté. Parce qu’entre deux visites éclairs, aux urgences, un soir de semaine ou un week-end, on n’a pas tellement l’occasion de se rendre compte des différentes structures, sur place, mises à la disposition des parents, des frères et soeurs ainsi que des enfants malades hospitalisés en longue durée. Je ne vous cache qu’il faut avoir le coeur bien accroché quand vous pénétrez sur le site et surtout vis-à-vis des enfants malades que vous allez croiser. Mais que pourrais-je vous dire d’autres à part les sourires que j’ai observés sur le visage des enfants, des parents mais aussi des bénévoles et des professionnels de santé que j’ai rencontrés lors de cette visite guidée dans des établissements superbement rénovés, chaleureux et tellement importants dans l’amélioration du quotidien de ces enfants. Restez car je vais tout vous expliquer.

Voici QUAND L’OPÉRATION PIÈCES JAUNES AMÉLIORE GRANDEMENT LE QUOTIDIEN DES ENFANTS HOSPITALISÉS :

operationpiecesjaunes3_hopitalnecker_humeurdemoutard

operationpiecesjaunes13_hopitalnecker_humeurdemoutard

C’est où : Sur le site de l’Hôpital Necker – 149 Rue de Sèvres – 75015 Paris.

C’est donc un mardi après-midi, que je me suis rendue à l’Hôpital Necker pour cette incroyable visite rendue possible grâce à l’agence Com&Kids, La Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France ainsi que le réseau Guy Hoquet Immobilier qui soutient pour la deuxième année consécutive l’Opération Pièces Jaunes grâce à sa collecte. Étant du genre sensible, je vous avoue que je n’en menais pas large… J’avais peur de m’effondrer en voyant des enfants dans la souffrance. Et bien figurez-vous, contre toute attente, que cette visite m’a rempli le coeur d’espoir et de bonheur.

Pourquoi ? Et bien, il y a bien sûr toutes ces rénovations et réhabilitations de structures dédiées aux enfants malades et à leurs familles… Puis ces bénévoles et ces professionnels qui gèrent et animent ces lieux de vie… Mais il y a aussi une volonté incroyable de prendre en charge l’humain dans sa globalité. Car si les établissements de soins hospitaliers se professionnalisent, un peu plus chaque année, avec l’acquisition de matériel de pointe, des praticiens de plus en plus experts dans leur spécialité et des lits d’hôpitaux de moins en moins occupés dans la durée, toutes ses réalisations, financées grâce à l’Opération Pièces Jaunes, ont permis de prendre le relai sur la prise en charge du « bien-être » du jeune patient. Un bien-être qui va avoir une importance capitale dans la réussite de son traitement.

Bref, j’ai été impressionnée et vraiment heureuse de constater cette évolution pour ces enfants et pour leurs familles également.

Mais alors quelles sont ces formidables réalisations ?

J’ai visité 4 établissements totalement réhabilités grâce à la collecte de nos petites pièces jaunes :

  • La Halte Garderie :

A proximité de l’entrée du site, se trouve un bâtiment entièrement rénové. C’est dans ce lieu que la halte garderie a été déplacée, en juin 2015, pour accueillir les petits dans un espace douillet, bien agencé et proche du nouveau pôle hospitalier mère-enfant. Cette structure associative créée en partenariat avec l’hôpital, la Mairie, La Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, a deux fonctions : elle est à la fois une garderie de quartier (qui accueille des enfants de 10 mois à 4 ans) et une garderie d’accueil des frères et soeurs des enfants hospitalisés en urgence (qui accueille des enfants de 4 mois à 6 ans pour 1 euro de l’heure seulement par enfant). Elle est ouverte en semaine du lundi au vendredi, de 8h45 à 17h45, avec une capacité d’accueil de 22 enfants dont 14 places sont réservées uniquement aux fratries des enfants hospitalisés. Bravo pour cette belle réalisation qui m’a complètement enthousiasmée.

  • L’espace Plein Ciel :

Au sein du site, au 4ème et dernier étage du bâtiment Clinique Robert Debré, se trouve un lieu d’accueil, de loisirs et de culture des pré-ados et ados, âgés de 9 à 20 ans, hospitalisés dans les services de l’Hôpital Necker. C’est un service à part entière rattaché à la Direction du Mécénat et des Affaires Culturelles depuis septembre 2012. Les « blouses blanches » y sont interdites afin de permettre à ces jeunes de « s’évader » de l’hôpital et d’oublier pendant quelques heures leur statut de malade. Et pour cause, on y trouve un salon télé, un billard, des salles d’arts plastiques, musique, jeux vidéo, cuisine, radio (radio Necker) et même un coin « filles » avec du maquillage et des vêtements. Les animateurs ne sont pas des docteurs mais bien des professionnels de l’animation totalement dévoués au besoin d’évasion de leurs visiteurs. Il y a aussi des ateliers spécifiques animés par des bénévoles ou des personnages publics (exemple : présence de grands Chefs pendant la Semaine du Goût) auxquels ces jeunes peuvent participer. Cet espace est ouvert du lundi au vendredi, de 13h30 à 18h30 ou 21h selon les jours concernés.

  • La Maison des Familles – Maison des Parents :

Tout en haut du site de l’Hôpital Necker, se trouve un bel établissement totalement rénové et réhabilité en hébergements. Cet édifice, sur différents niveaux, se composent d’une partie dédiée aux familles (avec des chambres de 2 à 4 personnes adaptées à des personnes à mobilité réduite) et d’une autre partie dédiée uniquement aux parents (avec des chambres individuelles et des chambres à 2 lits que l’on partage avec un autre parent). On y trouve aussi des espaces collectifs de vie tels qu’une cuisine où les résidants peuvent se préparer eux-même leur repas, un salon avec un coin bibliothèque, une salle télé, un espace de jeu pour les enfants ainsi qu’une buanderie, équipée d’un lave-linge, sèche-linge et d’un fer à repasser. Et puis, il y a bien sûr le Wi-fi ainsi qu’un ordinateur en accès libre et gratuit. Ce lieu, géré et animé par les adorables personnes de l’Association Saint-Jean ainsi que d’autres bénévoles, est un véritable havre de paix pour les familles d’enfants hospitalisés ou tout juste convalescents qui peuvent ainsi se retrouver ensemble et se soutenir face à la maladie.

  • La Suite :

Nous avons visité ce bâtiment en second ! Mais j’ai voulu le garder pour la fin pour vous dire à quel point celui-ci m’a touché et m’a tellement emballé. Cet établissement, ouvert en septembre 2016, a été pensé et développé pour faciliter le passage des patients atteints de maladies rares et/ou chroniques du milieu pédiatrique au milieu médical adulte. Pourquoi c’est top ? Parce qu’il y a un véritable enjeu pour ces jeunes patients, qui ont vécu toute leur enfance en milieu pédiatrique, à aborder leur handicap ou leur maladie avec confiance et autonomie dans leur vie de jeunes adultes. Quand on sait à quel point l’adolescence peut être une étape difficile à traverser pour un jeune en bonne santé, on imagine assez bien qu’elle sera encore plus compliquée pour un adolescent ou jeune adulte ayant besoin de soins particuliers. On leur met à disposition ici : des séances de relaxation, des consultations médicales spécifiques (gynéco, psy, dermato…), un conseiller en image, des ateliers collectifs, des conférences pour les jeunes et les parents également ainsi que des ateliers jeu de rôle. Puis, il y a aussi tous les supers outils numériques tels que les vidéos tuto-pédagogiques fun pour accompagner les jeunes dans leur besoin d’autonomie, l’appli smartphone NOA pour faciliter le quotidien des patients avec des alertes personnalisées et d’autres belles idées et le site Internet plein de bons conseils, astuces, témoignages, infos pour avancer sereinement dans son évolution vers le milieu médical adulte. Franchement impressionnant ! Et surtout, un magnifique message d’espoir pour tous ces futurs adultes qui ont du mal à se projeter dans l’avenir. #BigCoupDeCoeur !

Alors, vous voyez, ça m’a fait du BIEN de voir que toutes ces belles réalisations avaient été rendues possibles grâce à l’Opération Pièces Jaunes et donc grâce à nos dons. Ça m’a donné envie de sensibiliser mon enfant à l’importance de cette collecte et à l’impact de nos piécettes sur le quotidien de ces enfants hospitalisés et de leurs familles.

Vous l’aurez compris, chaque don compte. Et chaque don sera toujours le bienvenu pour cette superbe Opération Pièces Jaunes.

Pour bien faire, vous pouvez aller retirer vos tirelires dans les agences immobilières du réseau Guy Hoquet et ensuite leur rapporter. Mais vous pouvez aussi aller les retirer et les rapporter à La poste ou faire un don directement sur le site Internet des Pièces Jaunes AVANT LE 11 FEVRIER !!!

Merci à tous de m’avoir lue jusqu’au bout. Merci encore à tous nos formidables accompagnants. Et BRAVO aux professionnels et bénévoles qui font vivre tous ces espaces de VIE ! Parce que c’est LA VIE qui est à l’honneur ici, grâce à vous tous.

Un dernier mot aussi pour tous les enfants qui luttent actuellement contre la maladie et leur famille, COURAGE à tous et plein de BELLES PENSÉES POSITIVES pour vous. ❤

Encore 11 jours pour faire un don, FONCEZ !

Belle soirée,

Des baisers.

operationpiecesjaunes6_hopitalnecker_humeurdemoutard

Retrouvez tous nos coups de coeur dans la rubrique Oooh, c’est top ça !

Publicités